Ecrire un avis

Le sourire du diable

Le sourire du diable
Oskar178 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Un secret de famille bien résistant"

Une relation mère-fille conflictuelle qui renvoie à la période de L’Occupation, voilà comment on pourrait résumer cet ouvrage qui commence par une relation épistolaire, datée de 1959, entre un jeune Allemand de Berlin et une jeune Française de Fontainebleau. On a par la suite des pages de journaux intimes. L’ouvrage se termine par la chanson Né en 17 à Leidenstadt de Jean-Jacques Goldman, frère de Pierre Goldman assassiné vraisemblablement pour son soutien aux indépendantistes basques de l’ETA.

L’illustration de la première de couverture semble due à Laurence Ningre, elle induit de fortes attentes sur le contenu du récit. Des pistes de réflexion sont par ailleurs ouvertes, aux adolescents qui liront cet ouvrage  avec par exemple ces phrases (la première est une citation de Goethe) :

« Traitez les gens comme s'ils étaient ce qu'ils pourraient être et vous les aiderez à devenir ce qu'ils sont capables d'être ».

« Tous ces objets inutiles à qui Friedrich avait donné une seconde chance. Il avait réussi à voir leur beauté là où d’autres les auraient rejetés ».

« Le mur qui les séparait déjà est devenu une forteresse aux briques épaisses, façonnée avec un mortier où se mêlent la haine, le sang et les mensonges ».

« Il n’y a que vous, pour une raison que je n’explique toujours pas, qui continuiez à me voir autrement. Pourquoi, Friedrich ? »                 

Accessible jeunesse Aucune illustration

Zaynab

Note globale :

Par - 514 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :