Ecrire un avis

Un brave soldat

Un brave soldat
400 coups32 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Crisse de boue !"

Voici un ouvrage qui permet de rappeler l’importance de l’apport canadien dans la Grande Guerre. On est face à un album idéal pour les 8-10 ans, y compris pour ceux qui n’aiment pas lire des textes longs puisque ici on est globalement dans l’ordre de 500 mots. Au début de la guerre, seuls les militaires de carrière et les engagés volontaires partent combattre au Canada. Il faut savoir (et ce n’est pas ce livre qui nous l’apprend) que la conscription n’est décidée qu’en 1917 dans ce dernier pays.

Michaël, l’ami du héros Franck, entraîne ce dernier à s’engager lorsque le peuple canadien apprend que la guerre est déclarée. L’idée que, dans l’esprit de l’ensemble de la population, que la guerre sera courte est bien rendue. L’univers de la vie dans les tranchées et l’aspect de ces dernières sont bien rendues, en particulier par une vue en plongée. Si la façon dont le héros blessé vit son isolement au milieu des cadavres de ses camarades est abordé avec tact mais consistance, il m’a semblé par contre incongru de faire apparaître un soldat allemand prisonnier chargé, dans cette zone entre les deux lignes de tranchées, de ramasser les corps des blessés.

L’ouvrage se clôt de façon également un peu étonnante puisqu’un médecin déclare au héros Franck : « Hum… éclat d’obus. Tu auras de la chance si tu gardes ta jambe. En tous cas, la guerre est finie pour toi ». Un bond dans le temps de près de quatre ans nous amène à l’armistice où Franck en uniforme vient, à l’aie d’une béquille, se recueillir sur la tombe de son camarade Michael avant de rejoindre le Canada.

Le jeune lecteur se demandera pourquoi un réformé d’outre-Atlantique passe quatre années supplémentaires en France. S’il retourne au front et continue de se battre jusqu’à la fin de la guerre, il faudrait préciser qu’en fin de compte, Franck a pu garder sa jambe et qu’après une convalescence il est retourné au front. Bref le contenu du texte envoie parfois à des questionnements soit par ses dires, soi par ses impasses. Par contre pour des jeunes élèves, on peut trouver particulièrement intéressantes les illustrations, dans un style qui renvoie au pointillisme porté par des couleurs quasiment toujours chaudes quand elles ne sont pas d‘un bleu assez métallique.

En matière de roman de littérature de jeunesse, donc pour des plus de 10 ans cette fois, mettant en scène des Canadiens combattant sur le sol français ou belge, les éditions Scholastic proposent "Mes frères au front" de Jean Little, "Fusillé à l’aube" de John Wilson et "Combats en plein ciel" de Dawid Ward où on suit deux frères l’un pilote et l’autre ayant rejoint un régiment de Winnipeg (avec évocation de la bataille de Vimy, principal haut fait de ces troupes). Si volontairement nous employons une expression québécoise dans notre titre, par contre on n’a dans cet ouvrage aucun canadisme. L'ouvrage "Un brave soldat" a été réédité fin 2014, il doit être disponible en Europe auprès de votre libraire, sinon contactez la Librairie du Québec à Paris.

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 468 avis déposés - lectrice régulière

333 critiques
23/01/17
Les Terre-Neuviens à Beaumont-Hamel et le tourisme de mémoire. CAFÉ d’histoire.
Mardi 28 février – 18H à l'Historial de la Grande Guerre à Péronne
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur L'Histoire de France pour les enfants .

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :