Ecrire un avis

La Première Guerre mondiale dans le Pacifique

La Première Guerre mondiale dans le Pacifique
Passés composés373 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Quand l’Allemagne perd la guerre en Europe, en Asie le Japon tire les montants du feu sans d’ailleurs avoir contribué à la victoire sur le Vieux continent"

L’ouvrage est sous-titré De la colonisation à Pearl Harbor, c’est dire si en fait c’est un demi-siècle d’histoire qui est évoqué. L’univers exploré est celui des colonies allemandes en Asie et Océanie en 1914 à quoi on peut adjoindre à un niveau très marginal la concession austro-hongroise de Tianjin (d’ailleurs seul territoire d’outre-mer de ce pays et encore cet espace est-il loué à la Chine). Les espaces coloniaux étudiés sont donc situés en Chine, une partie de la Nouvelle-Guinée, ainsi que dans l’archipel Bismarck et l’île Buka (aujourd’hui dépendances de la Papouasie-Nouvelle-Guinée), l’île Bougainville (autrefois partie prenante de la Papouasie-Nouvelle-Guinée),  les Carolines, les Mariannes du nord,  les îles Samoa,  les îles Marshall, les îles Salomon, les îles Salomon septentrionales, l’île Nauru.

Les premières parties évoquent les modalités par lesquelles l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie se sont vus reconnaître une autorité sur certains territoires, ceci notamment dans le cadre d’une rivalité avec le Royaume-Uni et le Japon. L’entrée en guerre de ce dernier pays du côté des Alliés va l’amener à combattre les Allemands dans une partie des espaces à prendre aux Germains, l’Angleterre se chargeant d’occuper les autres. Le récit des combats nous est livré.

Les Alliés faisaient l'unanimité sur le fait de ne rendre aucune de ses colonies à l’Allemagne, toutefois les pays du Commonwealth ne sont pas d’accord entre eux pour une répartition de certaines îles et le Japon entend bien garder tout ce qu’il a conquis. Les USA, qui se sont emparés seulement de la consession allemande de Tianjin pour l compte de la Chine, n’obtiennent rien mais pèsent sur les modalités du partage ; ils recevront en 1945, sous tutelle et temporairement, certaines des îles allemandes devenues japonaises.

Le problème le plus criant est celui qui concerne la concession de Kiautschou (qui couvre environ 500 km2) dans la baie de Jiaozhou avec la ville de Qingdao, connue pour la qualité de sa bière, vestige de la présence allemande.  Le nationalisme chinois se nourrit du fait qu'allié des vainqueurs, l'Empire du milieu se voit confisquer cet espace qui devrait lui revenir ; la réaction d’étudiants chinois en 1919 au contenu du traité de Versailles, qui donne ce territoire au Japon, donne naissance au Mouvement du quatre mai. La Chine, comme les USA, ne signent pas le Traité de Versailles. Toutefois en décembre 1922, les Nippons évacuent ce territoire et le rendent aux Chinois ; ils en reprennent le contrôle de 1937 à 1945. On apprécie les cartes géographiques proposés dans ce livre.    

Adam Craponne

Note globale :

Par - 707 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur La Grande Guerre hors de France .

> Dans la catégorie Grande guerre :