Ecrire un avis

1914 Les atrocités allemandes

1914 Les atrocités allemandes
Tallandier
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Atrocités d’après combats à débattre"

Cet ouvrage essaie de recenser et caractériser les formes de violences des armées allemandes en Belgique et dans l’est de la France. Il revient sur la cause principale de celles-ci à savoir la hantise des francs-tireurs. Les auteurs montrent aussi comment la propagande des Alliés utilise les faits réels et construit des mythes comme celui des mains coupées aux enfants belges par des soldats germaniques. Le lecteur découvre comment les autorités allemandes argumentent alors pour réfuter les atrocités réelles ou fantasmées attribuées à leur armée.

Il est intéressant de découvrir comment dans l’Entre-deux-guerres la mémoire de ces actions dramatiques (d’ailleurs mises en exergue par les négociateurs du Traité de Versailles, est entretenue. Dans le discours pacifique tenu en France dans l’Entre-deux-guerres, il y a un net refus de culpabiliser le peuple allemand mais on avance que des atrocités sont des produits intrinsèques de la guerre. Le rejet moral doit se tourner vers le phénomène de la guerre et non concerner un ou l’ensemble des crimes commis par la soldatesque germanique.

Il est remarquable de trouver dix pages en annexe qui recensent dans l’ordre chronologique les évènements en Belgique et en France qui, à l’initiative de militaires allemands, ont eu pour conséquence un minimum de morts civils. De plus des tableaux traitent de nombre d’individus accusés de crime de guerre en précisant en particulier le pays accusateur et la nationalité de l’accord.

Octave

Note globale :

Par - 429 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :