Ecrire un avis

Les Caméléons

Les Caméléons
Castermann
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "La Première Guerre mondiale je peux la voir en peinture !"

Nombre de BD historiques ou satiriques ont mis en scène pour toutes les périodes des peintres fictifs ou réels comme par exemple Rembrandt, Toulouse-Lautrec, Gaugin, Chagall… Si l’on s’intéresse aux albums francophones qui présentent, pour la période de la Première Guerre mondiale, le motif de la peinture comme essentiel on arrive à six albums tous parus dans un espace de temps réduit (2003 à 2012). Ces six titres peuvent toujours être acquis facilement même si l’un n’est plus disponible chez l’éditeur. Ce sont : Fabuel et Le Henaff. Les Caméléons. Castermann, 2003. À partir de quinze ans. Catel et De Metter. Le Sang des Valentines. Casterman, 2004. À partir de douze ans. Manu Larcenet. Une aventure rocambolesque de Vincent Van Gogh : la Ligne de front. Poisson pilote, 2004. À partir de quinze ans. Manu Larcenet. Une aventure rocambolesque du soldat inconnu : Crevaisons. Collection Poisson pilote. Dargaud, 2009. (Album qui n’évoque aucun peintre). À partir de quinze ans. Cotte, Olivier ; Stromboni, Jules. Le Futuriste. Casterman, 2008. À partir de quinze ans. Thierry Bellefroid et Joe G. Pinelli. Féroces tropiques. Aire libre, 2011. À partir de douze ans. Coste, Xavier. Egon Schiele. Casterman, 2012. À partir de quinze ans.

L’ouvrage qui présente le plus grand intérêt historique est incontestablement Les Caméléons. L’action de cet album est située en 1921 mais le ressort du récit est lié aux actions accomplies par les principaux protagonistes. Les caméléons étaient les surnoms attribués aux peintres mobilisés affectés au camouflage ; cet ouvrage n’oublie pas de citer les noms d’André Marie et de Mathurin Méheut, il nous faire vivre des épisodes de ce groupe d’artistes sous l’uniforme dans un style proche de celui d’Otto Dix. Le corps de Vincent Le Gagneur (un membre de l’équipe des caméléons) est retrouvé et Elsa sa veuve (dont le père tient une galerie d’art) est chargée d’aller le reconnaître. Toutefois il s’avère que ce peintre a disparu de façon très étrange. De façon concomitante Théodore le second mari d’Elsa, présent au moment de la disparition de Vincent, retrouve ses relations civiles et militaires de l’époque de la Grande Guerre. Il apparaît que le carnet du disparu contenait des projets de réalisation de toiles du mouvement cubiste. Le scénario des Caméléons est très bien charpenté, c’est une très belle histoire où se croisent divers relations amoureuses, des haines, des horreurs, des craintes cauchemardesques et des mystères bien rendus par le choix des éclairages réalisé par le dessinateur. Cette histoire complexe fait que l’ouvrage n’est vraiment adapté qu’à des lycéens et des adultes.

Alexandre

Note globale :

Par - 381 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :