Ecrire un avis

Médicis, 1 Cosme l’ancien

Médicis, 1 Cosme l’ancien
Soleil52 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "L’orage rajeunit la république des fleurs"

Rappelons que "L'orage rajeunit les fleurs" est un vers tiré d’un poème de Baudelaire intitulé Madrigal triste  et  que les guelfes (partisans du pape) de Venise en triomphant en 1266 sur les gibelins (soutiens de l’empereur) donne à Florence le lys rouge pour héraldique.  

La famille Albizzi a gouverné, au nom du clan aristocratique, Florence durant quasiment tour le XIVe siècle ; le récit de la BD Medicis, 1 Cosme l’ancien débute en 1407. Trois  données factuelles sont mises en avant, l’une porte sur le fait que les Albizzi et les Médicis (s’appuyant sur les artisans) sont des rivaux, une seconde que les Médicis sont des banquiers dès cette époque et enfin que les Medicis sont très liés aux papes et en particulier pour l’époque à Jean XXIII antipape de 1410 à 1415.

En 1433 Cosme est exilé à Venise du fait de manigances de Rinaldo Albizzi mais en exigeant le remboursement des emprunts qu’il a accordés à nombre de Florentins il entraîne une crise économique pour la ville-état. Cosme va retrouver le pouvoir dix ans plus tard et la fin de l’album se termine par une licence fictionnelle qui a le mérite de rappeler que le gouvernement de Cosme sur Florence relevait d’une tyrannie éclairée. L’atmosphère de l’époque est élégamment rendue par le graphisme.  Cinq tomes sont prévus pour cette série.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 487 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :