Ecrire un avis

Jeanne la Faussaire: Une femme de la Guerre de Cent ans

Jeanne la Faussaire: Une femme de la Guerre de Cent ans
TDO 522 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Dieu pardonne est le sens du prénom Jeanne, mais cela autorisait-il ses maris à la maltraiter?"

Ce récit était paru, peut-être sous une forme un peu différente, chez Le Sémaphore. À part Isabeau de Bavière, Jeanne d’Arc et Aliénor d’Aquitaine nous connaissons peu de figures historiques féminines dans le Bas-Moyen Âge qui se soient vues consacrées des biographies. Même si les connaisseurs des règnes de Charles VI (le père de Charles VII, roi lié à Jeanne d’Arc) et de l’histoire de Gaston Fébus (1331-1391) ont pu rencontrer le nom de notre héroïne, peu ont dû le retenir.

Si la condition des femmes du peuple est dure, celle des femmes de la noblesse est pour la première partie de leur vie au moins est d’être un capital de richesses puisqu’en se mariant elles amènent une dote conséquente à leur époux.  C’est vrai particulièrement et en plus sur la longue durée pour Jeanne II d'Auvergne ou Jeanne de Boulogne, surnommée  Jeanne la Faussaire. Sa mère en constantes disputes avec le père de Jeanne part se réfugier chez son cousin Gaston Fébus à qui elle la laisse. Alors que la mère vit en Avignon, l’enfant passe une bonne partie de son enfance à Orthez.   

Le bal des Ardents (illustration absente du livre)

Âgée de douze ans, elle fut contrainte d’épouser le frère de Charles V à savoir le duc de Berry (celui des Riches Heures) qui avait près de quarante ans de plus qu’elle, différence qui est énorme pour l’époque.  Charles VI est sauvé en 1393 par sa tante Jeanne (de dix ans sa cadette) au Bal des Ardents ; elle étouffe les flammes avec ses propres vêtements. Devenue veuve en 1416, elle se remarie avec Georges de la Trémoille qui dépense son bien et se fait prendre ses propres terres par Jean sans Peur. Charles VII autorise Jeanne, menacée de mort par son nouveau mari, à aller vivre sur le peu de biens qui lui reste de son héritage. Comment fera-t-elle pour survivre et quelles conséquences en découleront ?

Pour tous publics Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 456 avis déposés - lecteur régulier

382 critiques
21/02/17
456 critiques
11/04/17
Bretagne: un chant du XVe siècle gravé sur une pierre a été ressuscité
https://www.sciencesetavenir.fr/archeo-paleo/archeologie/bretagne-comment-un-chant-du-xve-siecle-grave-sur-une-pierre-a-ete-ressuscite_112096
456 critiques
13/05/17
Quelles émotions exprimait-on au Moyen Âge ?
https://www.franceculture.fr/conferences/palais-de-la-decouverte-et-cite-des-sciences-et-de-lindustrie/quelles-emotions-exprimait
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :