Ecrire un avis

Théodore Monod: Rencontres et engagements

Théodore Monod: Rencontres et engagements
Ampelos 146 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Une carrière bâtie sur le sable du Sahara"

Théodore Monod est issu d’une famille de pasteurs genevois, il est né le 9 avril 1902 à Rouen et mort le 22 novembre 2000 à Versailles.  Il prépare sa licence-ès-sciences naturelles à la Sorbonne puis passe sa thèse de doctorat en 1926. Sa première méharée date de la fin d’année 1922 et du début 1923 ; il sera ultérieurement  reconnu comme le grand spécialiste français des déserts. En 1938, Théodore Monod devient directeur de l’Institut français d’Afrique noire situé à Dakar. En 1930 il se marie avec une femme née en Bohême dans une famille juive.

En 1960 il signe "Le Manifeste des 121" qui est un texte de protestation contre la Guerre d’Algérie. En 1974 on lui demande d’être candidat écologiste à l’élection présidentielle mais il refuse ; on sait que c’est René Dumont qui sera présent à ce titre.

L’ouvrage permet de dresser de courtes biographies sur un nombre considérable de personnalités réformées comme Ernest Psichari ou Marc Boegner, musulmanes tels que Tierno Bokar ou Amadou Hampaté Bâ, littéraires comme l’écrivain Vercors, et universitaires tel que Louis Massignon, scientifiques comme Albert  Schweitzer  ou le jésuite Pierre Teilhard de Chardin.

Pour tous publics Peu d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 359 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :