Ecrire un avis

La pédagogie de Don Bosco en douze mots

La pédagogie de Don Bosco en douze mots
Salvator213 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Jean-Marie Petitclerc est un heureux salésien eurois"

A partir de douze mots-clés, l'auteur présente les différentes caractéristiques pédagogiques du système éducatif salésien mis au point par don Bosco. Ce dernier est né en 1815 dans le Piémont et meurt dans cette même région en 1888. Il fut tour à tour apprenti cordonnier, apprenti forgeron, apprenti menuisier avant d’être ordonné prêtre en 1841.Les activités de Don Bosco se tournent rapidement vers les jeunes miséreux de Turin.

L'idée de s'appeler salésiens est née parmi son groupe de collègues le 26 janvier 1854, ceci se fit en se référant à François de Sales qui fut au début du XVIIe siècle l’évêque de Genève, en résidence à Annecy, du fait du passage au calvinisme de cette ville au bord du lac Léman. Ce dernier était surnommé l’apôtre de la douceur pour avoir ramené sans effusions de sang certaines régions revenues au duché de Savoie après avoir subi une occupation des Bernois et Genevois protestants entre 1536 et 1564 et à la fin du XVIe siècle. Rappelons que jusqu’en 1860 le royaume de Piémont-Sardaigne s’étend des deux côtés des Alpes, la Savoie et le comté de Nice en font partie.  

La vocation de la congrégation des salésiens est de gérer des écoles parfois professionnelles tant pour les filles que pour les garçons. Aujourd'hui, la congrégation compte plus de 16 000 religieux prêtres et laïcs. Ces établissements sont concentrés en France dans les banlieues de Paris, Lille et Lyon. Il ne faut pas confondre ce réseau avec celui des frères des écoles chrétiennes qui se réclament de Jean-Baptiste de La Salle un ecclésiastique d’origine champenoise qui développe les écoles à la fin du XVIIe et début du XVIIIe siècle en France.

Les douze mots-clés choisis par Jean-Marie Petitclerc sont : autorité et affectivité, l’alliance, la confiance, la douceur, le jeu, la joie, la médiation, la présence, la prévention, le respect, la réussite, la sanction.

Si le contenu se veut une réflexion, cette dernière s’appuie sur des exemples concrets. D’après l’auteur la pédagogie salésienne a été élaborée dans une époque qui a connu la première révolution industrielle et ses conséquences désastreuses tant au point de vue social que moral. Or nous vivons également une transformation de la société. Lors d’un paragraphe du chapitre s’intéressant au jeu, l’auteur insiste sur l’adaptabilité à développer chez le jeune.

Dans sa conclusion il écrit :

« La pédagogie qu’il nous laisse vise à une éducation dans la confiance : confiance dans l’avenir, à l’heure où il devient urgent de relever les défis de la modernité ». (page 208).   

L’ouvrage  "La pédagogie de Don Bosco en douze mots" était déjà paru en 2012, l’auteur l’a remis à jour.  Il peut servir de manuel pratique de pédagogie à tout enseignant qui démarre dans le métier. Nul doute que si ce dernier applique les recommandations de l’auteur, il sera en phase avec les attentes de ses élèves qu’il aura aidé à gagner confiance en eux et à développer une curiosité intellectuelle.   

Pour tous publics Aucune illustration

Zaynab

Note globale :

Par - 540 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur L'éducation .

> Du même auteur :
> Dans la catégorie XXe siècle :