Ecrire un avis

Henri IV art et politique

Henri IV art et politique
Presses universitaires de Rennes et Presses universitaires François Rabelais359 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Vive Henri IV ! Vive ce roi vaillant !"

En 2010 s’est tenu, en mémoire du quatrième centenaire de la mort d’Henri IV,  à Paris et Versailles un colloque international Autour d’Henri IV. Figures du pouvoir, échanges artistiques. Les communications étaient regroupées selon plusieurs thèmes. Sous l’ensemble "Figures du roi", sont intervenus Nicolas LE ROUX (Université Lumière Lyon 2) avec "Henri IV, le roi du miracle", Colette NATIVEL (Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne, CHAR) pour "Henri peint par Marie", Delphine TREBOSC (Université de Pau, ITEM/CHAR) sur "Les fonctions politiques des collections sous Henri IV", Laure FAGNART (FNRS, Université de Liège) avec  "L'appartement des bains et le cabinet des peintures du château de Fontainebleau sous Henri IV", Ralph DEKONINCK (Université Catholique de Louvain, GEMCA) sur "L’imagination idolâtre et l’idolâtrie fantasmée : La guerre des images", Frédéric COUSINIÉ (Université de Rouen) "L'idole intérieure au tournant du siècle: entre théologie, philosophie et théorie de l’art", Martial MARTIN (Université de Reims Champagne-Ardenne) "Les Représentations de la Ligue et l’élaboration de l’image du bon roi Henri IV".   

Le second chapitre est composé des interventions de Geneviève BRESC (Musée du Louvre) sur "Les sculpteurs ordinaires roi sous Henri IV" et de Jean-François DUBOST (Université Paris Est Créteil Val de Marne) "Henri IV au Pont-Neuf : genèse, hésitations sémantiques et détournements d’une effigie royale (1604-1640)".  

La troisième partie se nomme "L’éphémère et son pouvoir", on y découvre les textes de Vincent DOROTHEE (Université Paris 1, Panthéon-Sorbonne, CHAR) "Le mécénat de Catherine de Bourbon et les arts du spectacle à la cour de Lorraine (1599-1604) ",  Margaret McGOWAN (University of Sussex) "Les stratégies politiques dans la fabrication de l'image du roi: entrées royales en 1595 (Lyon), 1600 (Avignon), Paris (1610)" et de Monique CHATENET (CNRS, Centre André Chastel) "Henri IV et l’évolution du cérémonial des Valois aux Bourbons".

On peut lire dans le quatrième chapitre trois communications : celles de Paul MIRONNEAU (Musée national du Château de Pau) "Une vie d'Henri IV sous le regard florentin : le cycle funéraire de San Lorenzo, 15 septembre 2010", Isabelle de CONIHOUT (Bibliothèque Mazarine) "Bijoux de dévotion. Canivets, reliures et livres de luxe pour Marie de Médicis", Marie-Madeleine FRAGONARD (Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle) "Recherches sur les rois anciens et politique contemporaine : Les débuts d'André Du Chesne, (futur) historiographe du roi".         

L’avant dernière partie est intitulée "Paris et Fontainebleau carrefours des artistes" et est composée de quatre interventions produites par Cécile SCAILLIEREZ (Musée du Louvre) "Un peintre anversois à Paris: Jérôme Francken", Jean-Claude BOYER (CNRS, CELLF 17-18) "L'image d'un peintre et sa fabrication : Martin Fréminet héros de roman, héraut de la peinture", Philippe PALASI "Analyse héraldique sur le Saint François du musée de Rouen" et Dominique CORDELLIER (Musée du Louvre) "La seconde école de Fontainebleau. Défense d’un terme".  L’ouvrage se clôt avec un chapitre nommé "Du roi bâtisseur à la construction du roi" avec  Sara GALLETTI (Duke University, Durham) sur "La Galerie Royale sous Henri IV: Architecture et cérémonial" et Emmanuel LURIN (Université Paris IV, Paris Sorbonne) pour "Restauration, parachèvement, prouesse. Un portrait d’Henri IV en bâtisseur".

Il s’agissait de réexaminer les conditions de sortie de la fin de la Renaissance française. On retiendra qu’Henri IV s’est forgé une image de roi de guerre, qu’il a par ailleurs  instrumentalisé les collections royales, qu’il est largement contesté dans son rôle de souverain, que les sculpteurs français surpassent les italiens, du bouillonnement artistique qui agite Paris et Fontainebleau et les idées personnelles  du roi en matière d’aménagement de ses logis. On se réjouit de la large place faite à l’illustration et au fait que la couleur y soit très majoritairement dominante.   

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 304 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :