Ecrire un avis

Bienvenue au Kosovo

Bienvenue au Kosovo
Rocher58 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Kosovo et Métochie sont dans le même bateau, l’un tombe à l’eau, l’autre aussi"

Une bagarre de gamins durant l’époque de l’éclatement de la Yougoslavie est associée dans l’esprit de ceux-ci à la bataille de Kosovo Polje de l’année 1389. On revit des évènements présentés en lien avec "le pogrom du 17 au 19 mars 2004", cette expression étant évidemment impropre car il ne s’agit pas de massacre de juifs. Des Vendéens contre-révolutionnaires présentés comme victimes d’un génocide républicain aux Serbes du Kosovovictimes martyrs d’un pogrom perpétré par  des Albanais, on est là face à une accaparation mémorielle que l’on sait anachronique. D’autant que les faits de mars 2004, présentés de manière allusive, ne sont jamais explicités. À la suite de la noyade de trois enfants albanais, dont la communauté serbe est rendue responsable, des violences antiserbes, à  Pristina et Mitrovica, ont causé 19 morts, détruit un millier de maisons et des dizaines d’églises orthodoxes.    

   

La déclaration d'indépendance  du Kosovo date du 17 février 2008, et c’est quatre ans avant qu’un jeune Serbe retourne à Mitrovica pour se recueillir sur la tombe ses parents. Dimitri a vu sa sœur violée, ce qui a eu pour conséquence la pendaison de cette dernière. Il arrive dans sa ville natale et sa présence dans le centre de cette ville coupée en deux (avec un nord tenu par les Serbes), va déclencher des violences.

 

Au cours de son périple en train, depuis l'Italie, le jeune héros rencontre un Serbe qui a servi dans l’armée bosniaque à majorité musulmane. L’atmosphère de haine entre personnes ayant grandi côte à côte, les hasards de l’Histoire qui placent, dans deux camps différents, les membres d’une même famille sont bien approchés. Le texte d’une chanson d’un artiste serbe sert d’explication, un peu légère, à la montée de la violence en Yougoslavie. L’impasse est réalisée sur les origine récentes du conflit, liées au fait que Milošević fait massacrer début 1989 des familles de guérilleros présumés, ce qui produit une insurrection conséquente. Cette dernière ayant éclaté,  Milošević lance une représailles chassant au moins 700 000 Kosovars musulmans (pour une communauté évaluée alors à deux millions) vers l’Albanie, la Macédoine et le Monténégro. Quitte à accuser un pays d'avoir financé les mouvements indépendantistes, il aurait été pertinent de citer l'Allemagne aux côtés des USA quoique si financements il y eut ce sont peut-être plutôt ceux des communautés kosovars ou albanaises émigrées dans ces deux pays qu'elles sont venues.

Le message final de concorde entre peuples de l’ex-Yougoslavie est clair. On apprécie le dynamisme du graphisme. L'origine orthodoxe du nom Métochie est la raison pour laquelle cette appellation n’est employée que par les Serbes. Notre titre est une allusion à une devinette enfantine.       

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 452 avis déposés - lecteur régulier

452 critiques
05/10/19
Les Kosovars chassés pour faire place aux Syriens
https://www.liberation.fr/planete/2015/10/28/les-kosovars-chasses-pour-faire-place-aux-syriens_1409605
354 critiques
07/10/19
Législatives au Kosovo: l'opposition fait chuter les "commandants"
https://actu.orange.fr/monde/legislatives-au-kosovo-l-opposition-fait-chuter-les-commandants-CNT000001jX37d/photos/le-leader-du-parti-de-gauche-vetevendosje-albin-kurti-depose-son-bulletin-dans-l-urne-dans-un-bureau-de-vote-de-pristina-le-6-octobre-2019-c63ca69222b28fb2f5c1ff1a56d0cc87.html
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :