Ecrire un avis

Dans le lit des reines: les amants

Dans le lit des reines: les amants
Perrin304 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Des reines qui couchent"

De Messaline, épouse de l’empereur Claude dans la Rome antique au début du premier siècle jusqu'à Marie-Louise, seconde épouse de Napoléon au début du XIXème siècle, ce sont les amours de près de vingt souveraines qui sont revisitées dans un style et un vocabulaire sobres.

On trouve là la sœur et les belles-filles de Philippe le Bel (liées toutes à l’Affaire de la Tour de Nesle), Isabeau de Bavière, Marguerite fille du roi René et épouse d’Henri VI rival de Charles VII pour le trône de France, Catherine Howard cinquième épouse d’Henri VIII, la reine Margot première épouse du futur Henri IV, les deux femmes de Pierre-le-Grand, Sophie-Dorothée épouse d’un électeur de Hanovre qui allait devenir roi d’Angleterre sous le nom de Georges Ier, Caroline-Mathilde petite-fille de Georges II ainsi qu’épouse de Christian VII roi du Danemark, la reine Marie-Antoinette, l’impératrice Joséphine, Hortense fille de la précédente,  reine de Hollande avec pour conjoint Louis Bonaparte et mère de Napoléon III.

Il ne reste plus qu’à découvrir le nom de leurs amants en lisant cet ouvrage, on ne sera pas surpris que beaucoup finissent mal. En voici un exemple : « Le 28 juillet 1540 Cromwell était conduit à Tyburn au milieu d'un grand concours de peuple maintenu par un bon millier de hallebardiers. Etant de basse extraction, on ne l'avait pas jugé digne du noble échafaud de la Tour. On se contenta de lui trancher la tête. Ce qui tout de même était un avantage car Henri avait balancé quelque temps, hésitant devant plusieurs modes d'exécution comme un gourmand devant un menu. Il avait pensé faire brûler son chancelier, ou bien l'éventrer ou encore le couper en quartiers. Le simple coup de hache sur la nuque constitua une sorte de grâce accordée en l'honneur du mariage royal car, ce même jour, au manoir d'Oatlands, Henry épousait celle qu'il appelait la "Rose sans épines" et se disposait à vivre avec elle de longues années de bonheur, loin de Londres ».

Pour tous publics Aucune illustration

Benjamin

Note globale :

Par - 450 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :