Ecrire un avis

L’histoire engloutie sous la mer

L’histoire engloutie sous la mer
L’Harmattan2 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Une plongée dans la mer et dans le passé"

Il s’agit là, fort heureusement, d’un film documentaire.  On suit des plongeurs sous-marins explorant quelques épaves autour des petites îles autour de Marseille. Cela entraîne à l’évocation de divers drames maritimes et même de la chute d’un Messerschmitt. Ceci aurait pu nous amener à parler de l’île Riou et des restes de l’avion de Saint-Exupéry qui furent découverts là en 1998, mais ce n’est pas le cas.  

Les naufrages évoqués sont ceux du Tiboulen de Maïre à l’époque gallo-romaine, un navire de commerce romain chargé d’amphores, puis du Liban au tout début du XXe siècle et d’un bateau marocain le Chaouen qui transportant des oranges et percuta, le 21 février 1970, l’îlot où depuis des siècles se  trouve un phare.   

Le Grand Saint-Antoine ne fit pas naufrage était un voilier trois mâts qui fut brûlé fin septembre 1720 car il avait amené la peste dans toute la Provence, causant la mort d’un habitant sur quatre de cette province. Son ancre pèse près d'une tonne, avec une verge de 3,80 mètres et des pattes de 2,50 mètres. On la découvre à l'entrée du musée de Marseille. En fait c’est la ville de La Ciotat qui commémore depuis 2002 tous les ans l’évènement de 1720, un peu après la mi-octobre,  et on peut suivre le programme là http://www.festival1720.eu/.

idé cadeau

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 307 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :