Ecrire un avis

Mémoire d’un cétacé

Mémoire d’un cétacé
Delcourt136 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "La pollution maritime c’est assez, disait le cachalot"

Le récit nous transpose dans trois cent millions d’années, une époque où l’Alaska n’est plus séparée de l’actuel région russe du Tchoukotka par le détroit de Behring. Il semblerait possible que la vie se soit réfugiée dans les mers et que plus aucun être humain n’existe sur les continents. Les dernières pages de cette BD expliquent largement les conséquences successives du réchauffement climatique.

Durant une bonne centaine de pages sont développées les agressions vécues par le milieu marin au début du XXIe siècle. Ceci est l’occasion d’évoquer par exemple la pollution de la Mer Méditerranée ou la chasse à la baleine.

Notons la présentation page 81 de la loi contre la maltraitance animale votée en novembre 2021 ; elle vise à mettre fin à la présence d’animaux sauvages dans les cirques itinérants. Les dauphins sont également interdits dans les parcs d’attraction à partir de 2027 et les orques ne peuvent plus se trouver dans ces derniers depuis l’été 2022.         

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 602 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :