Ecrire un avis

Hôtels psys: du temps que j'étais belle

Hôtels psys: du temps que j'étais belle
Le Croît vif149 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Vous êtes une surréaliste non orthodoxe !(Breton)"

L’auteure est née en 1918 à Saint -Thomas –de-Conac, au sud de Royan et à deux pas des limitres entre la Charente alors inférieure et la Gironde. Elle passa son enfance à Royan et à quatorze ans elle partit vive à Bordeaux avec sa mère. Décidant de devenir peintre, elle étudie à l'école des Beaux-Arts de Bordeaux, puis à Paris et peint dans quelques ateliers. Elle se présente aujourd’hui comme maître artisan tapissier.

Elle vient de divorcer lorsqu’en 1951 à la demande de sa mère elle va être internée eb hôpital psychiatrique. Finalement elle en sort pour rejoindre l’Indochine où elle sert comme PFAT. Elle tombe amoureuse d’un officier supérieur qui la met enceinte et craignant qu’elle crée un scandale l’envoie à l’hôpital militaire, le résultaT est qu’après un traitement semblable à celui qui lui fut administré lors de son premier internement (dont des électrochocs) elle est réformée à 85%, ce qui lui vaut une pension d’une somme ridicule.  

L’art et ses chats vont lui permettre de réorienter sa vie positivement, d’où sa rencontre avec le pape du surréalisme qui lui adresse le compliment qui nous sert de titre.  Ce livre est une autobiographie, même si les noms de certains protagonistes ont été masqués pour éviter tout procès. Voilà une approche de la société française civile et militaire durant les Trente glorieuses.  On apprécie les seize pages d’illustrations en couleur qui permettent d’approcher en particulier les productions de cette artiste.  

Pour tous publics Quelques illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 332 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :