Ecrire un avis

Le territoire de Belfort au temps de Mazarin

Le territoire de Belfort au temps de Mazarin
Archives départementales du Territoire de Belfort21 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Le comté de Belfort, une terre alsacienne"

Des notables du Territoire de Belfort militent actuellement contre l’appartenance de leur département à la nouvelle région Bourgogne-Franche-Comté et pour une fusion dans l’ensemble de la région Grand est.

Cette exposition "Le territoire de Belfort au temps de Mazarin", financée par le Conseil général, sur la région de Belfort du milieu du XVIIe à la Révolution française vient rappeler que la citadelle alors autrichienne est tombée aux mains des soldats français en 1636 et que sa possession reconnue à la France par traité en 1648 fait que le comté de Belfort et la seigneurie de Delle (à la limite de la Suisse) passent dans la famille des Mazarin de 1639 à 1791. En effet en juillet de cette même année, l’Assemblée nationale vote le décret de révocation de cette donation dans le cadre plus général du rattachement au domaine public des biens fonciers d’Alsace appartenant à des princes étrangers.

Le catalogue de l’exposition "Le territoire de Belfort au temps de Mazarin" est divisé en neuf parties au contenu finement vulgarisé. Ce sont : Tableau de Belfort et sa région en 1648, Louis XIV le cardinal Mazarin et la donation de 1659, La Maison de Mazarin : une lignée de comtes de Belfort et seigneurs de Delle, Le pouvoir royal, Le pouvoir seigneurial, Une économie agricole, La proto-industrie dans la seigneurie, Vie sociale et vie religieuse, La fin du système seigneurial.

L’illustration occupe exactement la moitié de la surface totale et est très diversifiée. Nombre de portraits de personnages sont des reproductions de tableaux appartenant pour partie au prince actuel de Monaco, titulaire du titre de comte de Belfort. Ce catalogue d’une exposition, tenue en juin et juillet 2016, est fourni gracieusement par le Conseil général du Territoire de Belfort. On relèvera que l'orthographe pour "Belfort" est encore "Befort" sur la carte de l'époque fournie ici et que des communes alsaciennes comme "Masevaux" ou "Mulhouse" ont leur nom en langue germanique. 

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 339 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :