Ecrire un avis

La princesse d'Aigueperse dame d'honneur d'Anne de Bretagne

La princesse d'Aigueperse dame d'honneur d'Anne de Bretagne
L'Harmattan309 pages
1 critique de lecteur

Avis de Georgia : "Entre Gonzague et Bourbon, mon coeur ne balance plus."

Mantoue est une ville de Lombardie bâtie sur des marécages, de proportion raisonnable et modestement peuplée.Ce petit état dirigé par les princes de Gonzague se prend à espérer un avenir politique qui hisserait la casa gonzaga au niveau des cours européennes. C'est la raison pour laquelle Frédéric, le fils du prince régnant Louis de Gonzague épouse Marguerite de Wittelsbach. Une lignée qui compte et qui amorce le virage politique effectué par la cité.

Une première fille naît. Chiara est promise à un grand avenir et servira les intêrets de sa famille. Après la mort de sa mère survenue le 14 octobre 1479, Chiara est officiellement fiancée au cousin germain du roi de France Louis XI, Gilbert de Bourbon-Monpensier, dauphin d'Auvergne. Il est lieutenant général des armées du roi. Certes, le fiancé a trente-sept ans mais ce mariage-là ne se refuse pas.

Le contrat de mariage est signé le 24 janvier 1481.Afin de rejoindre son futur époux, la jeune fille doit passer par les terres milanaises de Ludovic Sforza, surnommé le More, condottiere brutal mais aussi grand amateur de femmes. Dans l'innocence de ses dix-sept ans, la jeune fille tombe dans les filets du retors duc de Milan. Ce violent coup de foudre va rythmer sa vie au gré de la diplomatie franco-italienne et de la conquête française de Naples. Au final, ce ne sont que  souffrance et remords. Mais impossible d'y renoncer. Cet amour est viscéral.

Chiara de Gonzague devenue Claire de Bourbon-Montpensier rejoint enfin son époux à Aigueperse et regarde la lugubre forteresse des Montpensier avec désespoir, bien loin des fastes de la Cour de Mantoue et de ses palais luxueux. Présentée à la Cour de Moulins, bastion des époux Beaujeu, Anne et Pierre, la jeune femme peut enfin briller en société et vanter les mérites et la gloire de la Casa Gonzaga.

Mal perçues, ces louanges portées à son paroxysme lui valent le surnom péjoratif de l'"italienne". On la juge futile, présomptueuse, indécente, très peu en accord avec la réserve de mise à la cour et une piété qui doit seule l'habiter. Parée de mille pierres précieuses, la princesse s'affiche dans des tenues inouïes et osées qui provoquent les médisances.  La position de son époux Gilbert à la Cour lui ouvre néanmoins les portes des appartements de la nouvelle reine de France, la petite duchesse Anne de Bretagne. Claire devient alors l'une de ses vingt quatre dames d'honneur.

Au contact de la douce reine, il lui faut renoncer à ce luxe tapageur qu'elle affichait, adopter une conduite plus sobre et exprimer des propos plus mesurés.  Claire devient une vraie dame de la Cour, charmante, pleine d'esprit, sans faire honte à son époux qui obtient de plus en plus de responsabilités militaires. Devenu adulte, Charles VIII rêve de l'Italie. Nicole Dupont-Pierrart nous rappelle que "le royaume de Naples constituait l'héritage de son aïeul Charles d'Anjou".

Le 30 août 1483, Louis XI meurt et son fils Charles VIII mineur est sacré à la Cathédrale Notre-Dame de Reims le 30 mai 1484 sous les yeux du couple Montpensier. Anne de Beaujeu, fille de Louis XI et soeur du nouveau roi, devient la régente du royaume de France.La vie de Claire bascule quand le 12 mai 1495, Charles VIII entre dans le royaume de Naples accompagné de quarante mille hommes. Son frère Frédéric entre au service de la Ligue de Venise contre les français dont les troupes sont dirigées par son mari Gilbert de Montpensier-Bourbon. Cruel dilemme, choix cornélien et impossible à faire.

Il faudra la défaite des français puis la mort affreuse de Gilbert de Montpensier-Bourbon à cause de la malaria, retenu prisonnier dans le camp de Pouzzoles pour que sa veuve choisisse enfin son camp. Ce sera la France. Alors que Ludovic Sforza croupit dans la "sinistre forteresse de Pierre-Encize, non loin de Lyon", brisé par l'humiliation de la défaite, Claire qui ne l'a pas oublié meurt à l'âge de trente-neuf ans entourée de ses enfants. Un destin hors du commun magnifiquement raconté.

 

coup de coeur !

Pour tous publics Aucune illustration Plan autre

Georgia

Note globale :

Par - 39 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :