Ecrire un avis

Histoire de la République du Mali

Histoire de la République du Mali
Edilivre 251 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "N'insultez pas une femme qui Tombouctou accuse!"

L'auteur commence par donner dans son introduction un certain nombre d'informations qui peuvent relever de la chronologie (depuis l'apparition de l'empire du Ghana au VIIIe siècle jusqu'à nos jours, de l'économie, de la religion (90 % de musulmans et 5% de chrétiens), de la géographie physique, de la géographie humaine (population de près de quinze millions, plus d'un tiers de bambaras l'ethnie majoritaire), du régime politique, du domaine éducatif, de la dimension ethnologique (plus de 85 % de femmes circonscites), de sujets culturels (un des écrivains les plus connus est Baba Traoré), de l'approche sportive...

 

Le premier chapitre est consacré à l'Empire du Ghana qui est tombé en 1076, sous les coups des Almoravides qui régnaient sur le Maroc. À partir du XIe siècle la très grande majorité de la population de l'espace actuel du Mali a été islamisé. La société saninké qui s'impose par la suite est certes musulmane sunnite mais aussi divisée en castes. Apparaissent plus loin des développements sur l'Empire du Mali qui brille de tous ses feux au XIVe siècle autour de la grande majorité des rives du Niger. Se succèdent les présentations très fines de l'empire songhaï avec une organisation très clanique, l'empire de Gao qui pourtant précéda dans le temps l'organisation songhaï et l'Empire du Mali.

La dynastie saadienne règne au XVIe siècle de Tanger à Tombouctou ; cette dernière cité, à qui un chapitre entier est consacré, tombe en ruines durant le XVIIIe siècle après sa prise par les Touaregs. Sont présentées également les histoires des villes comme Djenné et Gao. Les royaumes bambaras, du Kénédougou, les empires du Macina, Peul et Ouassoulou sont évoqués aussi. Vient ensuite le temps de la colonisation française où la population d'esclaves se réduit sans disparaître. La période post-coloniale a été marquée par la dictature de Moussa Traoré puis par des tentatives réussies de démocratisation alors que le pays est endetté et qu'il a connu une rébellion touareg et des combats engagés par les djihadistes d'Ansar Dine. L'importance de l'appui des forces françaises en 2012 et 2013 dans le conflit contre les rebelles salafistes est bien développée; rappelons l'intérêt porté par la France aux mines d'uranium du Mali. Ce sont près de 400 000 Maliens qui ont été déplacés suite à ces récents événements.

Domaine saadien à la fin du XVIe siècle

Voici un ouvrage qui vulgarise magistralement l'histoire d'un pays au carrefour du monde maghrébin et de l'Afrique noire. On risque de retrouver dans l'actualité tant pour les actions d'Ansar Dine, qui venant de fusionner avec d'autres groupes pour fonder la Jamaat Nosrat al-Islam wal-Mouslimin, entend bien sévir dans différents pays de la région qu'au sujet de la question touareg qui est elle aussi transnationale.

Pour tous publics Aucune illustration

Alexandre

Note globale :

Par - 343 avis déposés - lecteur régulier

634 critiques
07/05/17
Mali: l'armée française dresse le bilan de l'opération Bayard
http://www.rfi.fr/afrique/20170505-mali-bilan-barkhane-operation-bayard-burkina
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur Le Mali .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :