Ecrire un avis

La grande invasion des Gaules 407-409

La grande invasion des Gaules 407-409
Lemme111 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Pas de conséquence unique mais des poussées barbares dues à la pression hunnique au début du Ve siècle de la Gaule"

Ragadaise, chef barbare païen d'origine gothe, attaque l'Italie en 405-406, et les Romains repoussent son armée avec certains Huns. Ce sont des tribus germaniques (Alains, Vandales, Burgondes et Suèves appelés aussi Quades) qui se lancent à l’assaut de la Gaule entre 407 et 409. Certains sont déjà christianisés mais dans l’arianisme.           

Iaroslav Lebenynsky nous intéresse aux raisons de cette migration (poussée des Huns), aux effectifs et potentiel militaire, à l’itinéraire emprunté (ils passent par ou au large de Trèves, Reims, Arras, Orléans, Limoges, Agen), aux ravages causés, au passage en Espagne et au partage de la péninsule ibérique entre Vandales, Alains et Suèves. Toutefois les Wisigoths franchirent eux aussi les Pyrénées et on sait que Vandales et Suèves passèrent de ce fait en Afrique du nord. Les Burgondes, dans leur majorité, périrent sous les coups des Huns entre 436/437 ; les survivants s'installèrent dans la vallée du Rhône.

Attila et ses Huns tentent la conquête de la Gaule en 451 et échouent aux Champs catalauniques face aux Romains, Wisigoths, Francs saliens, Alains, Burgondes, Sarmates et Saxons réunis. Si cette tentative d’invasion est restée dans la mémoire historique, elle a désorganisé d’une toute autre manière la Gaule romaine que les précédentes incursions de barbares. En effet deux peuples alliés aux Romains (les Francs saliens et les Burgondes) gagnent, du fait de leur aide pour la demi-victoire de 451, la reconnaissance par Rome de leur chef comme roi. Finalement ce sont les Francs restés en embuscade dans la première partie du Ve siècle qui, avec Clovis,  à partir des années 480 vont recueillir l’héritage romain en Gaule.

On apprécie beaucoup les cartes de géographie historique, les illustrations d’objets et les reconstitutions ou l’état actuel de divers bâtiments ; trente-deux images (non paginées) sont offertes.

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Adam Craponne

Note globale :

Par - 617 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :