Ecrire un avis

Gloria victis, 3 Némésis

Gloria victis, 3 Némésis
Lombard48 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "La vengeance, c'est la volupté du paradis (André Thérive)"

Un aurige est un conducteur de char et nous suivons l’un d’entre eux Aelio qui espère se faire nom dans les courses de char.  Il quitte l’Espagne pour Narbonne puis Arles. La violence contre les humains ou les chevaux est très présente et un homme peut mourir en faisant l'amour sans pour que cela soit de plaisir.  On peut aussi voir que bien des moyens illicites sont employés dans les jeux de cirque, que ce soit dans la course de chars ou le combat de gladiateurs.

On a la très bonne surprise de découvrir, à la fin du récit, l’empereur Marc Aurèle qui règne dans les années 160 et 170.  Ce troisième et avant-dernier volet est placé sous les auspices de Némésis qui est la déesse de la vengeance, toutefois ce n’est pas Aelio qui est le vecteur du châtiment mis en scène.

Une fois de plus dans cette série sont magnifiquement évoqués sites et personnages célèbres ou pas de l’époque de la fin du IIe siècle. Pour le dessin, Mateo Guerrero produit des décors antiques lumineux et  l’expressivité des personnages est bien rendue.

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 487 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :