Ecrire un avis

Parmi les prisonniers de guerre en Russie et en Sibérie 1914-1920

Parmi les prisonniers de guerre en Russie et en Sibérie 1914-1920
Turquoise237 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "L'ange de la Sibérie était suédoise"

Elsa Brändström était une infirmière et philanthrope suédoise ; elle était connue comme "l'ange de la Sibérie". Les premières pages évoquent la sympathie d’une bonne part des Suédois pour l’Allemagne lors de la Première Guerre mondiale. Notons que l’épouse du roi de l’époque, Victoria, était la fille d’un duc de Bade ; on sait qu’un siècle plus tôt la Russie arracha l’espace finlandais au royaume de Suède. Il était donc facile pour Berlin de faire miroiter la rétrocession de la Finlande à Stockholm en cas de participation de la Suède au conflit.

On sait que durant la Seconde Guerre mondiale, le diplomate suédois Raoul Wallenberg sauva de nombreux juifs hongrois mais on ignore que la Suédoise Elsa Brändström joua un rôle très important, au nom de la Croix-Rouge de son pays pour améliorer les conditions d’internements en Russie des prisonniers allemands, austro-hongrois, bulgares et turques. On estime leur nombre à 2 300 000.

 En 1922, elle a publié un livre Bland krigsfångar i Ryssland och Sibirien qui raconte ses actions humanistes. Non seulement elle a agi tant avant la signature du traité de Brest-Litovsk qu’après, fondant notamment en Saxe un sanatorium de réadaptation pour les soldats allemands. Notons que les bolchéviques l’arrêtèrent comme espionne.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 534 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :