Ecrire un avis

Mission en Sibérie

Mission en Sibérie
Oskar167 pages
1 critique de lecteur

Avis de Patricia : "En passant par le lac Baïkal"

Le narrateur interne est le jeune Barthélémy de Lesseps qui passa une partie de son enfance en Russie dans les années 1770 et, après un retour de cinq ans en France, dans les années  1780 revient à Saint-Pétersbourg où il rencontre le comte de Ségur (d’après nos propres recherches Louis Philippe,  né le : 10/09/1753 et futur  grand-père du mari de celle qui est passée dans les mémoires comme la comtesse de Ségur) ambassadeur de France en Russie.

 

C’est ce dernier qui l’invite à porter des courriers importants à Versailles où il fait la connaissance de La Pérouse et de son second Paul Antoine Marie Fleuriot, vicomte de Langle. Ces derniers l’invite à participer à leur expédition en tant qu’interprète franco-russe.  Cette dernière est menée à l’aide de Deux navires, la Boussole et l’Astrobale  qui quittent  Brest la premier août 1785 pour un périple qui les amène vers l’Amérique du sud puis dans l’Océan Pacifique vers les côtes de la Californie et de la Colombie britannique puis ver s Formose (Taiwan aujourd’hui), la Corée et la Mandchourie. Si les territoires autour de l’Amour sont encore chinois par contre le Kamtchatka, péninsule volcanique de 1 250 km de long,  est occupée par des colons russes depuis le XVIIe siècle.

 

C’est là que Barthélémy de Lesseps débarque début septembre 1787 pour porter à Versailles, à 16 000 kilomètres de là, des documents évoquant le périple déjà parcouru par la Boussole et l’Astrobale. Le récit du séjour en Russie commence page 22 et se termine à la page 161 à Saint-Pétersbourg. Une impasse est faite sur le passage dans la partie la plus occidentale de la Russie, la Pologne, l’Allemagne et le nord-est de la France. Dans les dernières pages, on voit le héros qui rencontre Louis XVI en octobre 1788 à Versailles. À cette date plus aucun marin de l’expédition La Pérouse n’est vivant mais on l’ignore en France. Quoique destiné à un lectorat d’adolescents, cet ouvrage ne manque pas d’intérêt pour un adulte qui désire approcher la vie dans la partie de la Sibérie traversé par le personnage à la fin du XVIIIe siècle.  

Accessible jeunesse Peu d'illustrations

Patricia

Note globale :

Par - 31 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie Lumières (1715-1789) :