Ecrire un avis

La chasse aux enfants

La chasse aux enfants
De Borée 477 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "L’eau rance d’Armorique"

Avec "La chasse aux enfants"  on a le même univers sordide des bagnes pour enfants qui est décrit dans le roman "Les Sauvageons". Cependant  ces deux romans historiques, pour les jeunes, présentent des univers géographiques et historiques fort différents. De plus  "La chasse aux enfants" est, vu sa longueur, pour un lectorat de lycéens.  

Nous sommes à Belle-Isle-en-mer en Bretagne dans les années 1930 et c’est André Jean Bousquet sous-préfet de Lorient de 1934 à 1940 qui conclut positivement, après inspection, en faveur de la gestion de l’administration de cette colonie pénitentiaire. Ce n’est donc pas un "crime supplémentaire" à imputer à René Bousquet sous-préfet de Vannes, comme il est suggéré page 463 de "La chasse aux enfants" ;  Vannes est d’ailleurs préfecture (pas sous-préfecture) et René Bousquet est au cabinet du ministre Pierre Cathala à cette époque. "La chasse aux enfants" est un ouvrage déjà sorti en 2004 au Cherche-midi et on est surpris de trouver ce genre d’erreur dans une réédition, ce qui n’excuse évidemment pas la confusion de l’auteur à l’origine. Et comme quelqu’un l’a déjà remarqué sur ce site, ce n’est pas sur les critiques habituelles de romans historiques de littérature de jeunesse qu’il faut compter pour relever les anachronismes, même quand ils se révèlent à la pelle (ce qui n’est pas heureusement le cas ici).  

"La chasse aux enfants" se rachète toutefois en donnant une bibliographie intéressante et graduée où se côtoient ouvrages d’historiens et livres de témoignage de colons autour de ce genre d’établissement.        

Pour ce qui est de la colonie pénitentiaire de Belle-Isle, un poème de Jacques Prévert est très connu. Intitulé "La chasse à l’enfant", il a servi d’inspiration au titre d’un des deux livres que nous évoquons ici. Nous en donnons un extrait :

« Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !

 Au-dessus de l'île, on voit des oiseaux

Tout autour de l'île il y a de l'eau 

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan ! 

Qu'est-ce que c'est que ces hurlements 

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan ! 

C'est la meute des honnêtes gens

Qui fait la chasse à l'enfant. 

Il avait dit « J'en ai assez de la maison de redressement »

Et les gardiens à coup de clefs lui avaient brisé les dents

Et puis ils l'avaient laissé étendu sur le ciment .

Bandit ! Voyou ! Voleur ! Chenapan !»

Voici deux des personnages principaux de "La chasse aux enfants" 

Raymond est fils d’un poilu tombé à Verdun en 1917, sa mère est morte dans ses premières années et depuis son placement à l’orphelinat son parcours bien chaotique a été agrémenté par des lectures de livres qu’il dérobait le plus souvent. Tout au long des quatre années du récit, on suit son murissement et son passage de victime des grands costauds à celui de leader d’un groupe de révolté.

L’autre est Sorg :

« Comment a-t-il atterri à Belle-Ile ? Des gendarmes l'ont trouvé étendu fin saoul à douze ans. Près de lui, une hache. Il avait défoncé des barriques de vin sur le port de Nantes. Depuis, il traîne comme un boulet son histoire que tout le monde raconte dans son dos. Sorg est sevré de vin et c'est ce sevrage qui le rend fou ».

Pour tous publics Aucune illustration

Zaynab

Note globale :

Par - 530 avis déposés - lectrice régulière

361 critiques
15/07/15
Le journal Paris soir du dimanche 10 janvier 1937 titre sur trois colonnes à la Une : « Vingt jeunes instituteurs volontaires vont prendre la place des surveillants dans ce qui fut les bagnes d’enfants. La prison de Lamotte-Beuvron sera le 1er février une vraie maison d’éducation. »


http://rhei.revues.org/3023
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :