Ecrire un avis

Saint Bernard

Saint Bernard
Artège108 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Le dernier Père de l’Église"

On apprécie les nombreuses illustrations, de bonne taille mais toutefois en noir et blanc, contenues dans cet ouvrage.  Par ailleurs on ouvre quasiment sur une carte présentant les monastères cisterciens fondés par saint Bernard. Ce dernier meurt en 1153 à Clairvaux au sud-ouest de la Champagne.

Les cinq chapitres de l’ouvrage ont successivement pour nom : Les débuts, L’abbé de Clairvaux, Bernard réformateur, Les dernières années, Choix de textes. La première publication date de 1989, et ce livre étant une très belle réussite on ne peut que se réjouir de sa réédition. Il donne une vue dense et claire de la vie bien remplie du futur saint Bernard.

Ce personnage ne fut pas seulement le dernier des Pères de l’Église mais il joua de plus un rôle de conseillers des princes et d'arbitre dans des rivalités entre chrétiens. On lui doit en particulier la condamnation d’Abélard et le prêche pour la Seconde Croisade s’élevant au passage contre la conversion forcée des juifs qui se produit en lien avec la préparation de cette expédition. Bernard fait d’ailleurs reconnaître les statuts de la milice du Temple au Concile de Troyes, arriver à faire reconnaître un ordre de moines appelés à manier l'épée et à verser le sang ne fut pas une mince affaire. Il est le maître à penser d’Eugène II dont le pontificat dure de 1145 à 1153.                

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Alexandre

Note globale :

Par - 326 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :