Ecrire un avis

Arles: petit guide de vie quotidienne

Arles: petit guide de vie quotidienne
Actes sud208 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Pour aider l’Arlésienne à se faire voir"

Il s’agit en effet un ouvrage qui est plus destiné aux habitants de cette sous-préfecture des Bouches-du-Rhône, autrefois capitale d’un royaume, qu’à des touristes. Toutefois, vu son caractère encyclopédique au niveau des commerces et des lieux culturels de la ville, il sera intéressant également pour les estivants.

 

Les établissements, comme par exemple le musée Réattu, la Fondation Van Gogh, le Museon arlaten ou le Théâtre antique, sont présentés en une soixantaine de mots, avec des renseignements pratiques sur leurs jours et heures d’ouverture. Les églises ou une fontaine majestueuse sont présentées. On apprend également que dessin du capitaine Haddock se trouve dans la rue Barrème.

 

C’est une kyrielle de commerces de toute nature qui sont présents. L’alimentation, la mode, les établissements d’entretien du corps, les librairies sont largement évoqués. On découvre ainsi l’existence d’un hammam, un atelier de tatouage, les jours de marché. Sont évoqués aussi la production de riz et bien entendu l’éditeur Actes sud. Sauf pour ce dernier, les articles n’ont guère de dimension historique réellment conséquente ainsi aurait-on aimé voir situer les débuts de la riziculture à la Seconde Guerre mondiale et nous préciser que des Indochinois travaillèrent là à cette époque.

 

Les dernières pages sont consacrées à la partie rurale de la plus vaste commune française, il faut savoir qu’elle couvre 759 km2 soit sept fois plus que la surface de Paris, trois fois celle du Val-de-Marne et assez largement plus que le département du Territoire de Belfort. Jusqu’en 1906, Arles dépassait même les 800 km2 puisque la commune de Port-Saint-Louis n’existait pas.

 

Quelques autres pages ont l’avantage de dire quelques mots sur l’autre commune camarguaise que sont les Saintes-Maries-de-la-Mer. Cela permettra aux estivants de situer les deux jours de pèlerinage des Saintes-Maries, à savoir le 24 mai et en octobre 2019 le dimanche le 19 à partir de 15h30, avec un départ à la chapelle derrière la mairie. On nous signale également l’existence, dans cette commune, du parc ornithologique Pont de Gau ouvert tous les jours de l’année à part le 25 décembre.

 

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 317 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :