Ecrire un avis

Kilomètre zéro, 1 Une épopée ferroviaire

Kilomètre zéro, 1 Une épopée ferroviaire
Grand angle / Bamboo56 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "La troisième ligne de chemin de fer hexagonale passait par le Manchester français"

L’enquête industrielle du docteur Villermé, sous la Monarchie de juillet, présente l’œuvre d’André Koechlin en faveur des logements avec jardins pour ses ouvriers. Il signale d’ailleurs que celui-ci est maire de Mulhouse. Rappelons que cette cité, dans son essence calviniste jusqu’à la Révolution française, n’a été rattachée à la France qu’en 1798, car ses dirigeants en avait fait une alliée des cantons suisses. Ceci rendait impossible en conséquence sa réunion contrainte à la couronne de France.

Le récit de cette BD démarre en 1836 et il ne manque pas d’évoquer les longues journées de travail des ouvriers mulhousiens, leurs maladies professionnelles, leurs difficiles conditions de vie et le harcèlement sexuel subi par certaines femmes qui travaillaient dans ces usines alsaciennes. On suit pas à pas les actions de Salomé, la fille de Nicolas Koechlin ; l’auteur lui prête un rôle de justicière et de féministe qui relève complètement de la fiction. Nicolas Koechlin, cousin du maire, se fait le promoteur de la ligne de chemin de fer Mulhouse-Thann longue de vingt kilomètres, puis de la première ligne internationale au monde à savoir franco-suisse. Celle-ci atteint 140 km et est inaugurée en 1841.

Salomé Koechlin est née en 1817, elle meurt en 1880 en Suisse. On verra certains membres de sa famille opter pour la France en 1871, ainsi Georges Koechlin installe une filature à Belfort et Maurice Koechlin est à l’origine de l’idée de la Tour Eiffel. Notons que c’est dans cette sous-préfecture du Haut-Rhin que Koechlin s’est ouvert en 1971 le Musée français du chemin de fer, devenu depuis la Cité du train-Patrimoine SNCF.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 538 avis déposés - lecteur régulier

450 critiques
06/02/21
Au Musée de l’impression sur étoffes à Mulhouse, l’enquête est relancée. Mardi et mercredi, des inspecteurs de l’Office central de lutte contre le trafic des biens culturels ont entendu plusieurs personnes
https://www.lalsace.fr/culture-loisirs/2021/02/06/auditions-et-perquisition-au-musee-de-l-impression-sur-etoffes
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :