Ecrire un avis

Histoire de France : 1914-1945 les Grandes Guerres

Histoire de France : 1914-1945 les Grandes Guerres
Belin
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "Une iconographie très abondante mobilisée au service d’une synthèse habilement conduite"

Nicolas Beaupré, auteur de l’Histoire de France 1914-1945 les Grandes Guerres, avait déjà publié en particulier Ecrire en guerre, écrire la guerre (France, Allemagne 1914-1920) un essai d’histoire culturelle comparée de la première guerre mondiale et on a pu l’écouter le vendredi 23 mars 2012 pour une émission sur Ernest Jüger dans l’émission La Marche de l’histoire sur France-Inter. Treize tomes étaient prévus dans le cadre de cette histoire de France et ils doivent couvrir la période allant du haut Moyen-âge (depuis l’an 481où Clovis devient roi) au début du XXIe siècle. Leur parution n’a pas suivi l’ordre chronologique aussi Histoire de France 1914-1945 les Grandes Guerres n’est pas l’avant-dernier à être édité mais le dernier.

Ce qui frappe heureusement en ouvrant cet ouvrage c’est qu’environ une page sur trois propose une illustration (cartes comprises). Le document iconographique est accompagné d’une douzaine à une quinzaine de lignes de commentaire ; ce sont non seulement des photographies, des affiches ou des peintures mais aussi des objets qui sont présentés (comme page 222 la prothèse Lumière destinée à remplacer une main par une pince). Pour la période de la Grande Guerre il a été fait souvent recours aux collections de l’Historial de Péronne. Une cinquantaine de personnages ont droit à une notice biographique en fin d’ouvrage et des artistes comme Matisse par exemple y sont présentés ; un index des noms de personnes s’avère très intéressant pour un lectorat qui manque de connaissances approfondies sur cette période. Seize chapitres sont abordés, chacun traité par deux à trois points, sans compter l’introduction qui fait le tableau de la France au premier semestre 1914.

Quatre chapitres évoquent la Grande Guerre à travers de l’évolution de la situation militaire mais sous des angles qui montrent les liens que celle-ci entretient avec la situation de l’arrière. Pour l’Entre-deux-guerres sont développées les conséquences culturelles et économiques du conflit ainsi que le réajustement de la politique étrangère de la France en particulier dans l’influence exercée dans les Balkans et dans les rêves de paix portées par Aristide Briand sans oublier la situation du domaine colonial avec les accès limités à la citoyenneté qui sont permises à certains indigènes et les conséquences de la crise économique de 1929 sur la politique intérieure. La Seconde Guerre mondiale est traitée en cinq points dont un porte sur les trois grands choix initiaux de Vichy (mettre fin au régime républicain, exclure diverses parties de la population et collaborer avec l’Allemagne) et l’autre sur la radicalisation de la violence.

Incontestablement dans l’historiographie de début du XXIe siècle, la question est bien moins d’évaluer les mérites du régime de Vichy (dont la complicité active avec le régime hitlérien fait aujourd’hui consensus chez les historiens universitaires tant dans sa dimension antisémite que pour l’aspect de soutien matériel à l’effort de guerre allemand), mais bien plus l’existence ou non d’un consentement à la brutalisation de la Première Guerre mondiale. Si un débat mobilise dans l’opinion publique (derrière la Libre Pensée) ces dernières années c’est la réhabilitation des soldats fusillés par l’exemple des années 1914 à 1918. Cet ouvrage apporte des informations sur ces deux sujets au grand public, tant dans les chapitres généraux que dans son denier chapitre intitulé “Les historiens en leur époque : contextes, débats, approches“. Parmi les documents à disposition de ceux qui écrivent l’histoire et du grand public le livre signale la mise en ligne des synthèses des rapports des préfets de Vichy et des rapports de l’administration allemande d’occupation (Militärbefehlshaber in Frankreich). Dans le domaine de la Première Guerre mondiale l’auteur met en exergue essentiellement l’apport d’informations nouvelles porté durant ce dernier siècle par entre autre l’artisanat des tranchées, l’archéologie en direction des sépultures et le dynamisme des institutions muséales mettant en valeur cette période. Histoire de France : 1914-1945 les Grandes Guerres ne se contente pas d’être un ouvrage de référence, il est aussi porteur d’une possibilité d’une exploitation documentaire d’une iconographie choisie pour être dense et porteuse de significations propres.

Octave

Note globale :

Par - 439 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Du même auteur :
> Dans la catégorie XXe siècle :