Ecrire un avis

Le manuel pratique de la méthode Montessori

Le manuel pratique de la méthode Montessori
Desclée de Brouwer 166 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Dis t’as vu Montessori? Non j’ai vu monter personne"

Maria Montessori est née en 1870 en Italie et décédée en 1952 au Pays-Bas. Aujourd’hui les établissements Montessori sont devenus l’école privée des parents bobos (l'école ELLA de Pontoise annonçait début 2014 des frais de scolarités de 450 euros par mois). Le même terme  est aussi le support commercial à tout un matériel, ainsi par exemple Nathan propose régulièrement des coffrets d’activités labellisés "Montessori" et il existe un éditeur nommé  "Ambiance Montessori".

À vingt-six ans, Montessori devient médecin, elle est amenée à s’occuper d’enfants ayant des troubles psychiatriques ou des retards intellectuels puis à des jeunes d’âge préscolaire de familles populaires. En 1907 ouvre la première école dans un quartier de Rome où se trouvent de nombreux taudis. Appelée "La Casa dei bambini", cette école devient le lieu d’expérimentation d’expériences pédagogiques qui donnent lieu à publication en 1909 d’un travail de recherches intitulé Il Metodo della Pedagogia Scientifica applicato all'educazione infantile nelle Case dei Bambini. L’ouvrage est traduit en anglais l’année suivante et ce n’est donc qu’en 2016 que, grâce à l’éditeur Desclée de Brouwer nous avons connaissance de ce texte en français, d’ailleurs à partir de la version espagnole corrigée et enrichie de 1939. Toutefois les illustrations sont presque toutes récentes et en couleurs, on a aussi une petite dizaine de clichés datant du début du XXe siècle.

Première version anglaise de l'ouvrage

L’auteure a créé tout un matériel afin de proposer à l’enfant un environnement favorable aux apprentissages les plus autonomes possibles, donc en donnant souvent la possibilité de l’autocorrection.  La dimension ludique imprègne la plupart des activités. La manipulation tient une grande place :

« Nous considérons la main, lors de l’activité, comme un organe qui accompagne tout le processus de développement mental et facilite de manière surprenante le développement de l’individualité de l’enfant. »

Non seulement sont exposées des activités possibles mais l’auteure développe une philosophie de l’éducation. D’ailleurs, comme beaucoup de pédagogues européens de la Belle Époque, elle pense que l’éducation est la meilleure arme pour la Paix. Une paix que les conflits coloniaux et l’éclatement de l’Empire ottoman rendent bien fragile.  Voici un ouvrage qui devrait être lu par tous les enseignants de maternelle, ils y trouveront pour la plupart réconfort et prétexte à de nouvelles idées pédagogiques. Pour les parents, je conseillerai de regarder en complément de la lecture de cet ouvrage https://www.youtube.com/watch?v=s7OIjzTsY-g

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 540 avis déposés - lectrice régulière

540 critiques
27/11/17
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur L'éducation .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :