Ecrire un avis

La piste cruelle

La piste cruelle
École des loisirs132 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Qui trop embrasse, mal étreint"

"La piste cruelle" raconte un rêve d’immigrants italiens en direction de la Californie, un peu semblable au contenu de la chanson "L’Amérique" de Jo Dassin (d’ailleurs petit-fils d’un coiffeur juif ukrainien).

« Lorsqu’un drame se produit, on éprouve le besoin viscéral d’en comprendre le mécanisme. Mais je crois qu’il s’agissait d’un mélange indiscernable entre la fantaisie capricieuse de Mère, la faiblesse de Père, les difficultés financières, et peut-être – surtout – cet espoir déraisonnable, confinant à la superstition, qu’entretiennent tous ceux qui partent vers un ailleurs lointain, rêvant éveillés de quelque terre promise où tout deviendrait facile » (page 17)

Sur le bateau qui en 1879 leur permet de traverser l’Atlantique, ils s’avèrent qu’ils ignorent tout des dangers possibles avec les indiens des États-Unis :

« Si vous suivez cette route, vous allez faire connaissance avec les Pokumtuks, les Delawares, les Powhatans, les Shaxnees, les Osages, les Apaches, les Utes, les Païutes, et les Washos. Et les Wappoos, tiens, si vous parvenez jusqu’à San Francisco » (page 22)

Un des trois enfants du couple est le narrateur. La famille est ponctuellement aidée, dans son périple de l’Océan Atlantique vers l’Océan Pacifique par des immigrés italiens. Au cours du récit, le jeune lecteur apprend plusieurs choses sur la faune, la flore et les dangers encourus dans les grandes plaines. Un jour , pour des raisons qui restent à deviner (la folie progressive de la mère entrant en jeu de toute façon), les trois enfants sont abandonnés par leurs parents. Alors qu’ils vivotent dans un oasis du désert, un juif de nationalité autrichienne (originaire de Ruthénie) les recueillent. Un saut dans le temps permet d’évoquer le grand incendie de San Francisco où ce dernier est donné périssant en portant secours.

Cet ouvrage pourrait permettre en classe un débat d’interprétation autour de la disparition brusque des parents, toutefois le sujet semble trop sensible pour ne pas entraîner des angoisses chez les jeunes lecteurs. Par contre la lecture de cet ouvrage est un bon prétexte pour réfléchir historiquement sur la vie des indiens et sur les raisons de leur hostilité aux blancs.

On est ici autant dans le conte, le roman de formation que dans le roman d’aventures. "La piste cruelle" nous amène vers peut-être trop de pistes, d’où notre titre de critique. La photographie de couverture, issue d’archives américaines, est d’un très bel apport documentaire.

Accessible jeunesse Aucune illustration Plan chronologique

Zaynab

Note globale :

Par - 564 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :