Ecrire un avis

Dans l’ombre d’Edison

Dans l’ombre d’Edison
De Borée 520 pages
1 critique de lecteur

Avis de Ernest : "Eddy sonne toujours trois fois"

Il semblerait que ce soit le premier tome d’une histoire en deux volumes, si l’on se réfère à l’édition chez la maison canadienne Hurtubise et par la dernière phrase du livre :

«  (…) Edison se préparait à mystifier le monde, encore une fois ».  (page 512)

. On suit Thomas Edison entre 1877 et 1892 à travers les mots de la narratrice Charlie Morrison qui est une collaboratrice de l’inventeur. Secrètement amoureuse de ce dernier, devenant sa maîtresse pour peu de temps (page 318 à 320), elle doit se faire une raison puisque Thomas est déjà marié et a trois enfants de Mary Stilwell. Lorsque cette dernière décède en 1884, il épouse dix huit mois plus tard Mina Miller fille d’un riche industriel de l’Ohio.

Illustration absente du livre

C’est la période où les inventions de Thomas Edison sont centrées sur l’électricité, à partir de 1891 il s’oriente vers les caméras,  les projecteurs de film et le tournage de film en studio. Le récit évoque les rivaux du personnage pour certaines inventions à savoir Alexander Graham Bell ou George Westinghouse. On croie aussi la grande actrice française Sarah Bernhardt de passage en Amérique du nord. On ne reste pas aux USA car il y a aussi des moments où l’action se déroule en Europe. Voilà un très bon roman historique qui n’encombre pas en données scientifiques mais qui sait donner envie d’en savoir plus sur les multiples inventions de Thomas Edison.

Pour tous publics Aucune illustration

Ernest

Note globale :

Par - 264 avis déposés -

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :