Ecrire un avis

La vie au Moyen Âge

La vie au Moyen Âge
Seuil 312 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Découvrir l’univers de l’homme médiéval"

La première édition de cet ouvrage datait de 1972 et était bien plus illustrée que la présente. Le livre propose six centres d’intérêts : les rapports entre l’homme et son milieu, les structures mentales et la vie sociale, les paysans, les chevaliers, les clercs, les marchands, artisans et bourgeois.

Le littoral et les cours d’eau n’ont pas toujours la forme qu’ils présentent aujourd’hui, ainsi la formation de l’immense Zuyderkee a pour origine l’entrée de la mer dans le lac Flevo. Les accidents de la nature sont vus notamment à travers le séisme bâlois de 1356 qui est ressenti entre Paris et Prague. Les maladies sont variées et parfois la conséquence directe de la malnutrition. Un tiers des enfants peuvent ne pas dépasser l’âge de cinq ans.

L’organisation de la journée varie selon les professions et les nombreuses fêtes religieuses rythment l’année. On sait, à travers en particulier le nombre des adversaires dans les récits des batailles que les estimations peuvent être une figure de rhétorique destinée à impressionner le lecteur.

« Toute la Nature s’ordonne finalement autour et en fonction des hommes ». La connaissance des autres continents par les occidentaux est imprécise et chargée de légendes. Nombre, animaux  et plantes ont parfois des valeurs symboliques. Ainsi si la rose rappelle la Vierge, la tourterelle fait pense à la Sainte Église.   

« Une fois écartée la mince couche des seigneurs, laïcs ou ecclésiastiques, plus un certain nombre de clercs séculiers ou réguliers vivant à la campagne, nous constatons qu’au moins 90 % des Occidentaux sont des paysans. (…)Le dur travail des champs, la vie directement réglée par le rythme du soleil, des saisons, du climat, le contact permanent avec le sol, le relief, la végétation ont donc façonné, pendant des siècles et des siècles, l’essentiel de la population occidentale ».

Un regard critique est possible sur la société, ainsi avec le dialogue de Placides et Timeo, écrit par un clerc français sous le règne de Philippe le Bel, on apprend que « par manière de force et convoitise désordonnée et fausse ont été et sont aujourd’hui les terres et provinces diversement appropriées et partagées par empires, par royaumes, par duchés, par comtés, par baronnies et autrement ; et le petit peuple taillé, pillé et mangé ». Les relations sont très codifiées dans l’univers nobiliaire.

« Dans une vie quotidiennement hantée par la peur du péché, par l’obligation de prier, de communier, de se confesser, l’intermédiaire imposé entre Dieu et les hommes a tout normalement le premier rang en dignité ; ajoutons l’extraordinaire influence unitaire que put avoir sur l’ensemble des chrétiens reconnaissant le pape de Rome la foule des clercs investis et inspirés, directement ou indirectement, par le pontife ».

« Bien que les conditions économiques soient déjà en train de changer, ce n’est qu’à la fin du XIe et surtout au XIIe siècle que la renaissance du commerce, des villes, l’animation des voies anciennes ou la création de routes nouvelles amènent des modifications profondes au sein de la société traditionnelle et de la vie quotidienne. De nouveaux types humains, de nouvelles formes d’associations, un nouveau paysage apparaissent avec les bourgeois, les patriciens, les marins, les marchands, les confréries de quartier, les corporations d’artisans, les communes, le tissu urbain... ».

Dans sa conclusion, l’auteur avance qu’un certain nombre de références culturelles ont été reçues en héritage de l’univers médiéval par les Européens qui ont vécu jusqu’aux bouleversements portés par l’époque des Trente Glorieuses.

Pour connaisseurs Peu d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 450 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :