Ecrire un avis

La guerre des sabotiers, 1 Orages

La guerre des sabotiers, 1 Orages
Marivole392 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "La Fronde avec François et pas avec Thierry"

Un bon roman historique est à mon avis, un ouvrage qui permet de mettre en lumière un fait historique oublié ou un personnage dont on ne sait que peu de choses. C’est doublement le cas avec Jean Petit qui fut roué en octobre 1643 à Villefranche-du-Rouergue, suite à la répression de La révolte des croquants du Rouergue. Il s’installa dans la mémoire collective avec la chanson Jean Petit qui danse ; Josef Ulla l’a remis à l’honneur avec un roman pour adolescents paru chez Graines d’orties.

La Guerre des sabotiers est aussi une révolte paysanne qui se déroule, elle, dans le Berry en 1658, donc sous le règne de Louis XIV, donc cinq ans après la fin de la Fronde. D’ailleurs les malheurs des campagnes françaises sont une des conséquences directes de cette révolte nobiliaire et parlementaire tant par ses ravages propres que l’augmentation des impôts qui l’accompagne.

Un jeune homme Loup Lévesque/Chevrier, de métier cardeur, tombe amoureux d'une Marie fille d'un échevin. Loup va se retrouver au service de la duchesse de Beaufort mère de François de Bourbon-Vendôme, petit-fils d’Henri IV comme Louis XIV mais par des voies plus tortueuses puisque sa grand-mère paternelle est Gabrielle d’Estrées. Durant la Fronde, il gagne le surnom de Roi des Halles. Ce premier volume nous raconte certains épisodes de la France et c’est dans le tome suivant que sera mise en scène la révolte paysanne, qui prit le nom de Guerre des sabotiers, car ses participants étaient chaussés de sabot.

Pour tous publics Aucune illustration

Octave

Note globale :

Par - 362 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie Grand Siècle (1589-1715) :