Ecrire un avis

Les Amis des monnaies

Les Amis des monnaies
Maisonneuve & Larose ; Hémisphères435 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Des amitiés sonnantes et trébuchantes"

L’ouvrage est sous-titré La sociabilité savante des collectionneurs et numinastes chinois de la fin des Qing. On apprécie beaucoup une carte des provinces chinoises sous les Qing, bien que celles excentrées ne soient pas présentes ; leur nom est heureusement écrit en caractères chinois simplifiés et en pinyin. On a quarante pages d’illustrations où figurent particulièrement des reproductions de monnaies, lettres et tableaux. On apprécie un index composé, dans la majorité des cas, de noms de lieux et de personnes classés selon l’ordre alphabétique du pinyin et suivis de leur écriture en caractères chinois classiques.   

 

Lyce Jankowski est une historienne de l’art spécialisée en numismatique d’Asie orientale. Ce livre a notamment été récompensé en 2018 par le Prix Flora Blanchon décerné par l’Académie des Inscriptions et Belles-Lettres. Il s’agit d’une version allégée de sa thèse de doctorat soutenu à la Sorbonne en novembre 2012 sous le titre suivant : Les cercles de collectionneurs et de numismates dans la région de Pékin durant la première moitié du XIXe siècle : échange des monnaies anciennes, partage des idées et renouveau des études numismatiques.

 

On a là une étude consacrée aux collectionneurs de monnaies ayant en commun d’avoir résidé dans la région de Pékin au moins quelques années durant la première moitié du XIXe siècle. C’est la période de l’âge d’or de la numismatique chinoise.

 

La première partie de l’ouvrage permet d’approcher les moyens et les outils à la disposition des chercheurs en numismatique de l’époque ; ces derniers ne sont d’ailleurs pas à l’bri de tomber sur de fausses pièces déjà fabriquées en nombre non négligeable.

 

Elle brosse ensuite un tableau des lettrés passionnés par cette recherche et tente d’établir les liens familiaux, amicaux ou professionnels qu’ils ont entre eux ; est étudiée aussi la transmission de la collection par l’érudit devenu âgé. Le troisième volet permet d’approcher leurs méthodes de travail et le contenu de leurs échanges. L’approche de ce cercle social particulier permet non seulement de connaître tout l’univers qui gravite autour d’eux mais d’avoir une idée sur certains aspects autres de la culture chinoise d’une époque qui recouvre sensiblement la majeure partie du XIXe siècle.

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 466 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :