Ecrire un avis

Commode, l’empereur gladiateur

Commode, l’empereur gladiateur
Perrin357 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Pas facile de dater le début de la décadence de Rome. Non, c’est Commode !"

Commode est le fils de Marc Aurèle et de Faustine la Jeune, fille de l'empereur Antonin le Pieux qui précéda Marc Aurèle. Une cosanguinité forte existe entre les deux époux et cela peut expliquer à la fois la faute mortalité en bas âge des treize enfants du couple et les problèmes psychologiques de Commode.

Quand on lit le récit de ses excentricités, on ne peut s’empêcher de penser à Caligula qui régna de 37 à 41, alors que Commode fut empereur de 180 à 192. On apprécie les pages qui montrent comment à partit de Trajan a évolué le pouvoir impérial de plus en plus connoté divinement. Aussi bien Antonin le Pieux que Marc Aurèle furent de bon administrateurs et l’empire romain était alors à son apogée tant économiquement que territorialement car Trajan avait conquis la Dacie et l’Arménie. Sous Commode l’empire sera attaqué en particulier par les Marcomans et les Quades au niveau du Danube inférieur et les Parthes en Arménie.

Le développement du christianisme commence à poser des problèmes à cet état où les empereurs sont des dieux (et le restent après leur mort), c’est donc l’occasion de rappeler page 68 que Blandine à Lyon ne fut pas la seule en août 177 0 Lyon, alors que les citoyens romains, impliqués dans cette même répression, bénéficient du privilège d’être décapité dans l’amphithéâtre de la capitale des Gaules.

Les goûts de Commode en matière de combat de gladiateurs l’amène à lui-même se mesurer régulièrement en secutor face à un rétiaire. Ce dernier a a un casque en forme de cloche, une protection matelassée à un bras. Il teint un trident et un filet ; il n'a pas de bouclier alors que le secutor  qui avait comme arme un bouclier rectangulaire et une épée courte et portait un casque avec une crête mince et arrondie où le filet du rétiaire ne pouvait s’accrocher. Le fait que Commode soit gaucher pouvait déstabiliser quelque peu son adversaire.  

Non seulement Commode massacra des anciens conseillers de Marc Aurèle mais il voulut tuer sa concubine Marcia, par un concours de circonstances elle l’apprit et fut l’âme du complot destiné à l’empoisonner. S’en suivirent deux ans de troubles dans l’Empire romain et la garde prétorienne, qui avait gagné en puissance du fait des faveurs pour elle venues de Commode, n’y fut pas pour rien.   

Pour tous publics Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 619 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :