Ecrire un avis

Caligula

Caligula
Ellipses477 pages
1 critique de lecteur

Avis de Michelet76 : "Intéressant !"

L'auteur s'est fait connaître auprès des amateurs d'histoire avec son portrait de Messaline, la putain impériale (Payot, 2015). Il fut aussi mon professeur d'histoire ancienne à l'université. Je n'avais pas accroché au style de sa première biographie sur Messaline, assez lourd selon moi, tout en trouvant le fond passionnant. Ajoutons que l'écriture d'une biographie est un exercice très difficile pour un historien. De plus, je n'ai pas pour habitude de faire une critique flatteuse uniquement dans le but de plaire à quelqu'un, même un ancien prof de fac dont j'appréciais les cours. Je reste honnête avec moi-même et je fais ma critique du point de vue du lecteur et amateur d'histoire que je suis. J'attendais donc son Caligula avec impatience pour comparer.

J'ai été très agréablement surpris de le lire relativement bien. L'ouvrage fait tout de même 477 pages. Il comprend sept planches iconographiques, une chronologie de la vie de l'empereur, une bibliographie commentée et un index. Dès les remerciements, première page du livre, il cite Christian Chevandier, qui fut mon directeur de mémoire, pour son aide sur Camus. Dans ses cours, il arrivait à M. Chevandier de nous parler de l'écrivain français avec passion. Il s'était même rendu en Algérie sur ses traces. Camus est en effet l'auteur d'une pièce de théâtre sur l'empereur romain. Castorio l'évoque dans une partie intitulée « Absurde Caligula, une autre lecture du tyran » (p. 393 à 409). Une pièce que j'ai eu l'occasion de lire et dont l'auteur cite de larges extraits. D'ailleurs, dans son chapitre VI, lorsqu'il évoque l'héritage du mythe caliguléen au fil du temps, il cite souvent d'importants passages des textes présentés. 

Je disais donc que la lecture a été fluide et agréable. Mise à part quelques répétitions, impossibles à éviter au vu de la somme, j'ai trouvé que l'auteur entrait assez bien dans le cadre de la collection "biographies et mythes historiques" de la maison d'édition. Pour quelqu'un comme moi, ayant du arrêter mes études pour des raisons indépendantes de ma volonté, avec un réel déchirement, pouvoir me replonger dans l'histoire ancienne est vraiment plaisant. Dès lors, c'est une biographie que je conseille car elle donne à la fois un aperçu du règne de Caligula sous différents angles et une étude de l'impact que le souverain à eu au fil des années et des siècles. Castorio développe ainsi sa biographie autour du thème du tyran. Sans être original, à première vu, je crois qu'il cherche à casser - dans l'esprit du lecteur - l'image traditionnelle que nous pouvons en avoir. Une démarche très intéressante. Notamment, il montre que la folie et la tyrannie de Caligula est peut-être plus répandue dans la famille des Julio-Claudiens qu'on ne croirait au premier abord et ne serait donc pas une exception si notable. Ce qui pose la question de savoir pourquoi l'empereur est presque devenu l'idéal-type du tyran ?

Je vous laisse découvrir la suite en lisant cette biographie qui mérite sa place dans toute bonne bibliothèque d'histoire ancienne sur les empereurs romains, et l'histoire romaine en générale.

Pour tous publics Quelques illustrations Plan autre

Michelet76

Note globale :

Par - 45 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :