Ecrire un avis

Atlas de l’Égypte ancienne

Atlas de l’Égypte ancienne
Autrement95 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "La civilisation égyptienne des origines à la conquête du pays par Alexandre le Grand"

À l’aide de près de quatre-vingt cartes, figures, tableaux et documents très attrayants et conviviaux, cet ouvrage permet de se faire une solide connaissance autour de l’histoire de cette région depuis le Paléolithique et en particulier d’aborder la civilisation des trente dynasties qui se sont succédées, depuis 3000 av. J.-C. jusqu’à la conquête d’Alexandre en 332 av. J.-C. (ce dernier chassant d’ailleurs les Perses qui dominait alors l’Égypte).

 

L’ouvrage est divisé en cinq parties (où à chaque fois en moyenne une petite dizaine de points sont développés), à savoir :

- Les relations entre les humains et leur milieu

- Des origines de la culture égyptienne à la fin de l’Ancien Empire

- La Première Période intermédiaire et le Moyen Empire

- La Deuxième Empire intermédiaire et le Nouvel Empire

- La Troisième Période intermédiaire et l’époque tardive.

 

Durant l’Ancien Empire, on assiste à une unification culturelle, des liens existent déjà avec la Mésopotamie. Des rivalités entre pharaons apparaissent au Moyen Empire alors que Thèbes est le centre des décisions. On connaît tous, pour le Nouvel Empire, Akhenaton et Ramsès II ; ce dernier combat les Hittites. Le centre politique est Karnak, aujourd’hui Louxor située à environ 700 km au sud du Caire.

 

Le combat de Ramsès III contre les peuples de la mer précède l’éclatement progressif du royaume, ce qui amène à évoquer les rois kouchites et on n’ignore pas que leur origine les fera surnommer "pharaons noirs".  On termine avec les changements culturels que connaît le premier millénaire avant Jésus-Christ ; ceux-ci sont sensibles dans les rites funéraires, la popularité des cultes animaliers et la place grandissante prise par Osiris, le dieu des morts. On note une évolution dans les arts (au profit parfois d’un retour aux réalisations très antiques) alors que l’écriture démotique s’impose peu à peu (c’est d’ailleurs l'une des trois écritures utilisées sur la célèbre pierre de Rosette).

idé cadeau

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 342 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :