Ecrire un avis

L’administrateur provisoire

L’administrateur provisoire
Rouergue 182 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Loi du 22 juillet 1941 relative aux entreprises, biens et valeurs appartenant aux Juifs"

Le livre "L’administrateur provisoire" est un roman qui lève un secret de famille. Il présente beaucoup de points communs avec le livre d’enquête historique  "Les bus de la honte". En effet un membre de la famille (ici l’arrière grand-père) s’est largement compromis dans la persécution des juifs, en s’enrichissant plus ou moins sur eux, et plusieurs dizaines d’années après quelqu’un de cette famille épouse une juive.

« D’après un souvenir de Jean, le seul jour où son père avait parlé de Raoul H., Reconnaissant que pendant la guerre il n’avait pas été du bon côté, il avait ajouté, avec l’air pétrifié qu’il pouvait prendre, les enfants ne peuvent pas dénoncer leurs parents, et Jean n’avait plus posé de questions. »

Il est ici question de l’aryanisation économique c’est-à-dire de la spoliation légale par les autorités de Vichy des commerces et entreprises appartenant à des juifs. Administrateur provisoire est un métier qui consiste à gérer les biens des commerçants ou industriels juifs jusqu’à ce qu’ils soient acquis par un non-juif.  L’auteur a réalisé des recherches aux archives nationales (qu’il nous décrit d’ailleurs) et les faits rapportés de spoliation s’inspirent fortement des documents d’archives trouvés par l’auteur.

Cette illustration n'est pas dans l'ouvrage

Des textes historiques sont même cités comme celui-ci publié au Journal officiel du 26 août 1941:

« Nous, Maréchal de France, Chef de l'Etat français, Le conseil des ministres entendu, Décrétons :


Article premier : En vue d'éliminer toute influence juive dans l'économie nationale, le Commissaire général aux questions juives peut nommer un administrateur provisoire à
1° Toute entreprise industrielle, commerciale, immobilière ou artisanale ;
2° Tout immeuble, droit immobilier ou droit au bail quelconque ;
3° Tout bien meuble, valeur mobilière ou droit mobilier quelconque, lorsque ceux à qui ils appartiennent, ou qui les dirigent, ou certains d'entre eux sont juifs. »

Pour connaisseurs Aucune illustration

Alexandre

Note globale :

Par - 385 avis déposés - lecteur régulier

555 critiques
19/09/16
Les dernières archives de Vichy et de la Libération enfin dévoilées

http://www.la-croix.com/France/Les-dernieres-archives-Vichy-Liberation-enfin-devoilees-2015-12-29-1200728320
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :