Ecrire un avis

Il était une fois Charles Manson

Il était une fois Charles Manson
ICity 287 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "Charles Manson est mort à 83 ans en novembre 2017 après au total 65 ans d’incarcération"

Le meurtre qu’a commandité Charles Manson en 1969 a fait les manchettes dans le monde entier en 1969. Sharon Tate, enceinte de huit mois et épouse Polanski, est la victime la plus célèbre de cette secte. Si Hitler était un peintre raté,  Charles Manson était un musicien raté. Au cas où le lecteur n’aurait pas découvert de lui-même le parallèle possible, la conclusion l’avance. D’ailleurs Charles Manson s’était fait gravé une croix gammée au bas du front

On doit disposer d’une quarantaine de biographies de Charles Manson, toutes langues confondues. Ici l’auteur a pris en plus la peine, dans l’annexe, de consacrer le volume d’une page à ses disciples les plus célèbres, au nombre d’une bonne quinzaine. Enfant d’une fille mère (come on disait à l’époque) de 17 ans,  Charles Manson connaît une enfance ballotée. On perçoit comment il arrive à s’imposer comme gourou d’une secte apocalyptique et d'ailleurs raciste, se présentant comme la réincarnation de Jésus.

Le contexte dans lequel s’est développé le mouvement hippie en Californie est bien approché et on peut dire que Charles Manson en est le fils maudit. Parmi les revenus de la secte, outre le cambriolage, il y avait le trafic de drogue. Celle-ci profite aussi d’une société de consommation triomphante en allant chercher les produits récemment périmés qui sont au bord des supermarchés, si bien que le clan est surnommé "The Garbage People".  

Pour tous publics Aucune illustration

Adam Craponne

Note globale :

Par - 704 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :