Ecrire un avis

Au seuil d’un autre monde

Au seuil d’un autre monde
Le Belvédère229 pages
1 critique de lecteur

Avis de Octave : "La cancan cancoillotte, c’est un mets bien franc-comtois, tout en dansant la gavotte, on se beurre la gueule à l’Arbois"

La Première Guerre mondiale a commencé avant la déclaration de la guerre avec la mort du caporal Peugeot le 2 août 1914 au sud-est de Belfort. Ce dernier était originaire du Pays de Montbéliard et c’est là que débute le roman Au seuil d’un autre monde de Christelle Sapin, pour se poursuivre un peu plus à l’est dans la Franche-Comté proprement dite. L’annonce de la mobilisation est faite alors qu’un des deux jumeaux héros du livre vient de se marier avec Élodie :

« La France des moissons, la France des vacances, la France innocente est marquée par le drame inattendu comme au fer rouge ». (page 65)

La suite du récit est l’histoire complexe des liens qui unissent ou qui se distendent entre Élodie, son mari et son beau-frère. La guerre blesse ces trois êtres physiquement et psychiquement. On les suit durant tout le conflit et c’est une famille recomposée avant l’heure qui sort dans l’après-guerre.

Le rôle des femmes durant la Grande Guerre est bien approché dans ce roman, à travers plusieurs angles de vue et du point de vue historique on lira en prolongement Les femmes au temps de la guerre de 14 dont la présentation suit. La souffrance des soldats dans Au seuil d’un autre monde est évoquée avec tact mais de façon sensible.

Octave

Note globale :

Par - 450 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie Grande guerre :