Ecrire un avis

Saint-Exupéry collégien en Suisse, Fribourg 1915-1917

Saint-Exupéry collégien en Suisse, Fribourg 1915-1917
Cabédita247 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Saint-Exupéry collégien à Fribourg, la Rome helvétique"

Alors que dans le récent livre Saint-Exupéry dans la guerre, Alain Vircondelet ne nous livre pas les textes qui lui servent d’appui pour nous présenter les opinions qu’il prête personnellement à Antoine de Saint-Exupéry, durant la période de L'Occupation, nous sommes heureux de trouver ici, non seulement la référence à de nombreux écrits de l’auteur du Petit Prince, mais de larges citations de lettres de celui-ci.

Antoine de Saint-Exupéry est né en 1900, il appartient donc à la classe 1920 et on sait que la classe 1919 fut appelé le 15 avril 1918. Toutefois  il était possible de s’engager à dix-sept ans et d’après des exemples que nous avons certains trichèrent plus ou moins largement sur leur âge pour le faire à 15 ou 16 ans. Vu l’influence de la famille, cette possibilité de maquiller sa date de naissance aurait entraîné une réaction immédiate de la mère d’Antoine de Saint-Exupéry, par contre à partir du tout début juillet 1917, la mère (au demeurant veuve) de ce dernier peut craindre que son fils ne rentre légalement dans l’armée. Aussi n’est-elle pas mécontente que son fils lui rappelle souvent en 1915 qu’il ne se plaît pas au collège jésuite de Villefranche-sur-Saône où elle l’a placé du fait de ses responsabilités d’infirmière-chef à l’hôpital militaire d’Ambérieux dans l’Ain. Auparavant, notre futur pilote avait fait ses classes chez les frères des écoles chrétiennes à Lyon et chez les jésuites du Mans.    

La mère inscrit ses deux fils au collège des frères marianistes de Fribourg en Suisse, ce qui éloigne Antoine de la présence de la guerre et du bourrage de crâne ambiant. Cet établissement a été, à l’époque, l’un des plus à la pointe d’une pédagogie rénovée ; il est fréquenté également dans ces mêmes années par Marc Sabran qui deviendra également pilote ; ce dernier a pour frères l’illustrateur et peintre Guy Sabran et l’écrivain de littérature de jeunesse Paul Berna, également scolarisés là mais dans les années 1920. Antoine y prépare ses deux baccalauréats qu’il va passer en France ; il est ensuite scolarisé deux ans au lycée Saint Louis à Paris pour préparer le concours d'entrée à l'École navale.  

Antoine de Saint-Exupéry écrit, durant cette période, ces premiers textes et tombe amoureux d’une jeune Suissesse qui est mariée de force. Des Français, venus entre autre des trois départements jurassiens, sont présents comme Édouard Bourquin de Beaucourt ou Joseph Houdart de Pontarlier ; ces informations sont tirés d’un article de Maurice Métral.    

Une deuxième partie évoque Pierre-Henri Simon ; né en Saintonge en 1903, il occupa chaire de littérature française de l’université de Fribourg  de 19149 à 1963. On lui doit une importance production littéraire composée particulièrement de romans et d’essais. Il s’intéressa à la biographie et aux idées de Saint-Exupéry.  Enfin la dernière section propose des textes variées dont un qui décrit quels sont à Fribourg les lieux en lien avec l’auteur du Petit Prince. L’ouvrage est largement illustré de photographies de l’époque de la Grande Guerre.

idé cadeau

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 271 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur L'éducation .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :