Ecrire un avis

Le procès Colonna

Le procès Colonna
Glénat120 pages
1 critique de lecteur

Avis de Alexandre : "Le procès Colonna, oui mais le combien ?"

Le président Nicolas Sarkozy, avocat de métier, s'est vu reprocher d'avoir déclaré le 4 juillet 2003: « La police française vient d'arrêter Yvan Colonna, l'assassin du préfet Érignac ».

Le préfet Érignac  est abattu le 6 février 1998 à 21h05 dans la rue du Colonnel Colonna-d’Ornano à Ajaccio. Il a été atteint par trois balles de calibre 9 mm, une dans la nuque à bout portant, deux pour l'achever alors qu'il est à terre. Dénoncé comme le tueur à plusieurs reprises pendant un an et demi,  par quatre personnes impliquées dans l’action et trois épouses de ceux-ci, Yvan Colonna prend le maquis en 1999.

En 2003 s’ouvre le procès des huit hommes accusés d'être membres du commando ayant assassiné le préfet. Deux de ceux-ci sont condamnés mais sont acquittés trois ans plus tard car des procès-verbaux ont été maquillés par des policiers. Yvan Colonna se voit comparaître dans trois procès successifs en 2007, 2010 et 2011 et la Cour européenne des droits de l’homme s’en mêlant, un quatrième procès aura vraisemblablement lieu en 2017. Le journaliste politique et judiciaire Dominique Paganelli et le dessinateur Tignous (mort en janvier 2015 dans l’attentat contre Charlie-Hebdo). Quand les caméras et les appareils-photos sont relégués dans le couloir, cette BD constitue un document d’une exceptionnelle puissance. Le dessin de Tignous est bien plus réaliste et sophistiqué que celui qu’il donnait dans ses dessins d’humour. On n’est pas d’ailleurs ici dans la bande dessinée mais plutôt dans une version rénovée des histoires en images. Cette BD a reçu en 2009 le Prix France Info de la Bande dessinée d’actualité et de reportage.

Yvan Colonna n’est pas plus ici le héros que les magistrats et les témoins, la focalisation se fait sur les ébranlements vécus par les acteurs (qu’ils les créent pour déstabiliser quelqu’un ou les subissent), les pointes d’humour langagier voire des comiques de situation. Certes les auteurs ne prennent pas ouvertement partie et si au départ on est surpris par le fait que deux témoins jurent qu’Yvan Colonna n’est pas l’homme qu’elles ont vu tirer  et que l’expert en balistique donne des éléments à propos de la taille du tueur qui pourraient disculper Yvan Colonna, par contre la façon de disculper ce dernier qu’utilise ses présumés complices le dessert largement. En plus de tout ce que déclare Pierre Alessandrini page 80, on retiendra :

Marcel Istria : « J’ai parlé lors de mon procès en 2003, j’ai pris vingt ans. Si je parle aujourd’hui Yvan Colonna risque de prendre vingt ans. » (page 85)

Alain Ferrandi (à Yvan Colonna qui lui demande l’innocenter, en regardant ailleurs que dans sa direction) : « Je sais que tu es un homme d’honneur. Si tu avais participé tu aurais revendiqué. Par conséquent, je confirme que tu ne faisais pas partie du groupe. » (page 78)    

Notons qu’en 2011 Yvan Colonna s’est marié avec une bergère complice de sa soustraction aux autorités judiciaires entre 1999 et 2003. En décembre 2015 un des avocats d’Yvan Colonna dans ce procès, Gilles Simeoni est élu président de l’assemblée régionale de Corse ; son confrère de l’époque à cette occasion Antoine Sollacaro est assassiné en octobre 2012. Alain Ferrandi, incarcéré à Poissy, réclame de l'être en Corse depuis de nombreuses années. 

Pour connaisseurs Beaucoup d'illustrations

Alexandre

Note globale :

Par - 312 avis déposés - lecteur régulier

312 critiques
28/12/15
« L'arrestation d'Yvan Colonna en plein procès a achevé de brouiller le message politique déjà occulté par le procès. Le fond a été complètement occulté et l'ensemble des médias a laissé libre cours à son fantasme du berger innocent, presque un personnage de Mérimée », estime Alain Ferrandi.

http://www.ouest-france.fr/societe/justice/assassinat-du-prefet-erignac-un-echec-pour-deux-des-assassins-3835331
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie Contemporain :