Ecrire un avis

La crise de l’eau au Moyen-Orient

La crise de l’eau au Moyen-Orient
L’Harmattan 155 pages
1 critique de lecteur

Avis de Adam Craponne : "La réponse à une soif de connaissances sur le sujet"

Voilà une question essentielle au niveau mondial et plus particulièrement au Moyen-Orient, affecté par la raréfaction des précipitations et une croissance démographique. Cet espace est certes sujet à de multiples enjeux géostratégiques majeurs mais il ne faut pas négliger la dimension environnementale, largement portée par le sujet des ressources en eau d’autant qu’il pèse ensuite en matière de diplomatie et de sécurité.  

L’avant-dernière contribution s’intitule d’ailleurs "Les guerres de l’eau dans le monde arabe : mythe ou réalité ?". La stratégie d’Israël en matière d’hydrodiplomatie tient une bonne place ici. Le texte suivant évoque l’Oronte, le seul fleuve de la région à couler du nord au sud, puisqu’il traverse le Liban, la Syrie et la Turquie (dans la partie du mandat syrien cédée par la France à la Turquie en 1939, aux mépris de toute légalité, ce qui rend quasiment impossible des négociations entre ces deux derniers états). L’accord signé sur le partage des eaux de l’Oronte, entre le Liban et la Syrie, en 2002, est considéré par l’UNESCO comme un modèle exemplaire de négociation.

Les autres contributions ont pour titre et auteur respectivement "Le concept des nouvelles masses d’eau" de Fadi Comair, "L’eau pour la vie (état des lieux et défis de l’eau en Égypte)" de Mohamed Abdel Ati, "Le soutien du Soudan à la coopération multilatérale" de Mohamed Hama Abdalla, "La réforme de la gouvernance de l’eau en Méditerranée : le cas de la Palestine" de Shaddad Attili, "Iraq : une oscillation entre tensions et paix" (le texte est en anglais) d’Hassan Janabi, "La Turquie, la Syrie et le potentiel hydraulique : de l’abstention comme arme discussion massive" (où l’on voit une politique de chantage développée par Ankara) de Barah Mikail, "L’Iran face au défi de l’épuisement des ressources en eau : des conflits locaux aux tension internationales" de Jonathan Piron, "L’Indus, un fleuve de bassin très convoité" (là encore une question de revendication territoriale a pesé puisque la région du Cachemire est exclue de l’accord entre le Pakistan et l’Inde) d’Alain Lamballe, "La compétition sur une eau souterraine non-renouvelable : le cas de l’aquifère du Disi" (concerne la Jordanie et l’Arabie saoudite) de Raya Marina Stephan, "La sécurisation des infrastructures hydrauliques : un sujet de stratégique pour les pays du Golfe" de Franck Galland.      

Pour connaisseurs Peu d'illustrations

Adam Craponne

Note globale :

Par - 656 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur L'Iran .

> Dans la catégorie Contemporain :