Ecrire un avis

SODOMA

SODOMA
Robert Laffont632 pages
1 critique de lecteur

Avis de VInce1576 : ""Jamais les apparences d'une institution ne furent aussi trompeuses""

Frédéric MARTEL propose une grille de lecture assez nouvelle de l'histoire récente et moderne du Vatican. Ce livre, assez exceptionnel s'appuie sur une enquête minutieuse de quatre ans, appuyées de nombreux témoignages recueillis sur l'ensemble des continents. Il est paru simultanément dans vingt pays.

Du Pape Paul VI au Pape François (en passant par Jean Paul II et Benoît XVI), il analyse le rôle très prégnant des homosexuels dans la curie romaine.

L'auteur ne prétend pas juger les ecclésiastiques, mais il révèle leur rôle dans la politique menée par le Vatican, ainsi que la fragilité des prêtres ou des cardinaux et leur souffrance. Elle jette également une lumière crue sur le positionnement des souverains pontifes à leur égard et à l'égard du monde qui les entourent.

Ce qui est frappant c'est la double face du clergé : une vie homosexuelle qui peut commencer dès le séminaire : l'entrée en religion étant perçue par de jeunes homosexuels, comme un moyen d'échapper aux pressions de la société ou de la famille (du moins, à une époque où l'homosexualité était moins reconnue, ce qui explique aujourd'hui la "pénurie des vocations"), le recours à des prostitués, mais également la présence et la tendresse de "couples homosexuels" au sein même de l'Eglise (par exemple, un cardinal vivant quasi maritalement avec son secrétaire) ...

L'autre face étant la mysoginie et tout ce qu'elle emporte dans une réforme possible du clergé, en permettant l'ordination de femmes prêtres, mais également une homophobie caractérisée notamment lors de l'adoption du mariage homosexuel dans de nombreux pays. L'auteur ne fait pas l'impasse sur les cardinaux donneurs de leçons et homophobes notoires qui une fois, la porte de leur appartement refermée se livrent à de nombreux scandales sexuels, financiers...

Les ecclésiastiques les plus homophobes sont souvent eux même homosexuels, leur homophobie étant un moyen de se "venger" de leurs propres turpitudes.

Les débats à l'intérieur de la curie permettent de cerner les prises de position sur le préservatif (sous Paul VI), la lutte acharnée contre l'homosexualité amorcée par Jean Paul II, la démission de Benoît XVI (notamment suite à de nombreux scandales qui l'ont dépassé) et la fronde actuellle contre le Pape François..

A mon sens, il s'agit d'un livre objetcif qui ouvre un débat, et éclaire d'un jour nouveau, les positions et les problèmes que peut rencontrer l'Eglise moderne. Il démontre clairement qu'il y a moins un lobby gay au Vatican que la présence de chantages ou de harcèlements.

Peut être s'agit il d'un début de "Me Too" catholique ?

 

 

coup de coeur !

Réservé aux spécialistes Aucune illustration Plan autre

VInce1576

Note globale :

Par - 27 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie Contemporain :