Ecrire un avis

André le géant : la vie du géant Ferré

André le géant : la vie du géant Ferré
La Pastèque 240 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Un grand homme français méconnu dans son pays"

On peut voir ici https://www.youtube.com/watch?t=344&v=q7Zh07XQfpE le combat de fin mars 1987 (et non de 1988, comme l’indique la légende de la vidéo) d'André le géant à l’issue duquel notre personnage remporte le titre de Champion du Monde WWF. Des passages de ce combat sont mis en images pages 197 à 210  dans la BD André le géant : la vie du géant Ferré.

En effet André Roussimof, dit "André le géant" devint un très célèbre catcheur. Pourquoi géant ? Parce que souffrant d’un problème d’hormone de croissance, il va atteindre les environs de 2,30 m, ce qui le place toutefois relativement derrière l’Américain qui mesurait 2,72 m à sa mort et qui est considéré comme l’homme le plus grand du monde.

Né en 1944 à Coulommiers de parents originaires des pays de l’Est, il habite Ussy-sur-Marne non loin de là (la BD parle de Molien, mais c’est un hameau de cette commune) et y fréquente Samuel Beckett. Il démarre à vingt ans une carrière de catcheur qui va le conduire à parcourir l’Amérique du nord et le Japon ; il réside alors à Montréal au Canada. Un concours de circonstances fait qu’il meurt à Paris en 1993.

Il est surnommé "Le géant Ferré", vraisemblablement d'après nous par allusion au Grand Ferré, un héros picard de la Guerre de Cent ans qui défendit son village et des châteaux contre les Anglais, ceci autour de Compiègne. Dans un grand nombre de manuels d’histoire pour l’école élémentaire des IIIe et IVe République, il apparaît (voir à son propos https://crm.revues.org/13024).   

Le Grand Ferré

 

On notera qu’André Roussimof  joua, dans une bonne demi-douzaine de films et autant de téléfilms ou séries télévisuelles, le rôle évidemment d’un géant et pages 185-186 de l’album André le géant : la vie du géant Ferré on peut le voir dans Princess Bride ou La Princesse Bouton d'or une œuvre qui revient assez souvent dans les programmes d’École et cinéma.

 

Image tirée du film Princess Bride

 

Ici l’auteur a fait une réelle recherche documentaire, bien que l’on soit dans le passé on est dans un style de BD reportage, ce qui permet de connaître les grands catcheurs des années 1970 et 1980. Le récit est linéaire, et la mise en page est extrêmement bien travaillée. On est dans le noir/blanc/gris avec une stylisation qui s’inspire parfois de figures géométriques. Contrairement à  "Le grand Antonio" d’Élise Gravel chez le même éditeur, la BD André le géant : la vie du géant Ferré  s’adresse à un lectorat de plus de neuf ans. On appréciera les douze notes précisant les sources de tel fait précis (comme par exemple la rencontre avec Samuel Beckett), le glossaire sur la lutte et la copieuse bibliographie, uniquement en anglais. Cet ouvrage est la traduction d'une BD sortie dans la langue de Shakespeare en 2014. 

 

     

idé cadeau

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 326 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur L'Histoire du sport .

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Du même auteur :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :