Ecrire un avis

Les Métamorphoses d’Ovide

Les Métamorphoses d’Ovide
Casterman 64 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Hippomène et Atalante ne feront plus l'amour comme des bêtes"

Chez Flammarion est sorti en 2015 l’album illustré Les Métamorphoses d’Ovide par Françoise Rachmul et Nathalie Ragondet. La BD Les Métamorphoses d’Ovide de Béatrice Bottet et Ariane Pinel constitue un excellent complément au premier titre. En effet, comme nous l’apprennent les deux pages documentaires de l’ouvrage paru chez Casterman, l’œuvre d’Ovide compte 230 histoires différentes ; en conséquence on a des récits communs aux deux livres pour la jeunesse dont nous venons de parler comme celui des oreilles du roi Midas et d’autres que l’on ne trouve que dans un des deux ouvrages.

Les pages cette bande dessinée présentent de cinq à huit vignettes contenant (à de très rares exceptions) un texte très largement présent dans des bulles, ce qui fluidifie bien le récit. Les couleurs donnent un peu dans le vintage, aidant ainsi à percevoir les temps immémoriaux de l’action.

Une double-page permet une douzaine de dieux (sous leur nom romain) et une très habile page de transition amène à un premier récit intitulé Lycaon où on voit Jupiter redescendre sur terre pour se faire une réelle connaissance de la dépravation, dont il a déjà une idée, qui y règne ; il est si mal reçu qu’il décide de provoquer un déluge (on pourra le comparer à celui de la Bible) qui ne laisse vivants que deux humains Deucalion et son épouse Pyrrha. Le second récit nous montre ces deux personnages repeuplant la Terre à coup de pierres qui se transforment en êtres vivants.

Suivent des récits intitulés Phaéton, Callisto, Écho et Narcisse, Bacchus, Persée, Cérès et Proserpine, Orphée et Eurydice, Pygmalion, Atalante (où pour avoir fait l’amour dans un temple, un couple est transformé l’un en lion et l’autre en lionne par Cybèle la divinité considérée comme la mère des dieux, ne pas préciser qu’une fois devenus lions, les amants ne peuvent plus s'unir l'un à l'autre fait perdre une bonne partie du sel de cette histoire d’ailleurs un peu trop salée pour les jeunes lecteurs) et Midas. Une table des matières n’est pas un luxe et on peut regretter que dans cette collection La mythologie en BD chez Casterman, aucun tome n’en propose.      

Accessible jeunesse Beaucoup d'illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 537 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :