Ecrire un avis

Hans Seiler et la lumière 1907-1986

Hans Seiler et la lumière 1907-1986
Somogy 120 pages
1 critique de lecteur

Avis de Benjamin : "Ces Suisses qui ont fait la France"

Les Suisses ont beaucoup apporté au domaine des lettres et des arts dans la culture francophone ; on pense évidemment à Valotton, Steilen, Arp et Le Corbusier. En 1815, avait été créée à Paris l’Académie suisse, dirigée par le Genevois Charles Suisse ; il s’agissait d’un atelier où travaillèrent de très grands noms de la peinture. Cézanne y fit la connaissance  de Marie-Hortense Fiquet qui servait de modèle, elle devient sa maîtresse puis plus tardivement son épouse. Le peintre disait d’ailleurs d’elle : « « Ma femme n'aime que la Suisse et la limonade ».

Hans Seiler, est né en 1907 à Neuchâtel en Suisse mais a passé son enfance à Berne ; il a apporté une expression très originale dans le domaine de la peinture occidentale du XXe siècle. En 1927, il s’inscrit à l'Académie Ranson, fondée en 1908 ; il suit l’enseignement de Roger Bissière. À partir des années 1930 il vit pour l’essentiel à Chennevières-sur-Marne ; toutefois il réside aussi dans le Périgord durant les Trente Glorieuses (1945-1974).   

Il appartient à la Seconde école de Paris mais développe un style particulier où les formes sont pleinement rendues par le choix de couleurs et éclairages subtils avec une tonalité parfois influencée par le constructivisme. On pourra,  afin de mieux approcher l’originalité de ses réalisations, se reporter à cette citation de la page 55 : « La manière dont les teintes sont choisies et dégradées révèle un œil non seulement des plus sensibles, mais aussi des plus sûrs. (…) Au reste, il faut reconnaître que cet art n’offre pas que de la douceur. Celui qui s’attarde à le contempler y découvre une ferveur contenue, insinuante, et même des œuvres d’un format très réduit finissent par produire une surprenante sensation d’ampleur et de densité ».

Il a exposé régulièrement à Paris, en Suisse, au Luxembourg, et même en Norvège. Après sa mort en 1986, des expositions lui ont été consacrées dont une au musée de Meudon en 2009 et une aux Beaux-Arts de Bordeaux en 2010.

Hans Seiler et la lumière est un ouvrage paru chez Somogy en 2007. Il s’agit d’un livre relié de 120 pages avec 100 illustrations ; un  DVD de 1 000 œuvres est inclus et il a pour auteurs Lydia Harambourg, Georges Borgeaud et Joseph Emile Muller.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Benjamin

Note globale :

Par - 303 avis déposés - lecteur régulier

303 critiques
14/02/19
Conférence autour d'Hortense Fiquet, une Jurassienne épouse de Paul Cézanne.
8 mars 2019 à 13H45 aux Archives départementales du Doubs.
Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Dans la catégorie Histoire des arts :