Ecrire un avis

Dans l’atelier de Coco Chanel

Dans l’atelier de Coco Chanel
Gallimard jeunesse160 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "En fait travailler chez Coco Chanel, c’était en voir de toutes les couleurs !"

Sans atteindre la notoriété qui sera la sienne dans l’Entre-deux-Guerres, Coco Chanel et, repliée à Biarritz, en 1915 elle ouvre, dans cette ville, sa troisième boutique et première vraie maison de couture. Ici l’action démarre à Deauville, cité normande où Coco Chanel a ouvert sa première boutique et se poursuit sur la côte basque.

Dans cette collection, on présente généralement le journal intime qu’aurait pu tenir un être humain qui allait entrer, une fois adulte, dans l’histoire politique, littéraire ou artistique. Toutefois ici tient la plume un personnage qui fréquente la femme dont on veut évoquer une partie de la vie. Il s’agit d’une jeune couturière employée par Coco Chanel tenant nombre de ses informations d’une autre employée.

En faisant débuter l’action au printemps 1914, on décrit un Deauville lieu de villégiature de nombre de Parisiens. Les débuts commerciaux de Gabrielle Chasnel sont liés à ses amours aussi évoque-t-on tant Étienne Balsan qu’Arthur Capel. Un mot est dit du procès Caillaux, en fait de celui d’Henriette Caillaux et non de celui de Joseph Caillaux qui aura lieu dans l’immédiat après-guerre.  Sont décrits la montée des périls durant l’été 1914 comme certains aspects de la façon dont les gens de l’arrière perçoivent le conflit. L’univers de la mode dans ses aspects technique de réalisation et la façon dont s’habillent certaines classes sociales trouvent là une large place. On aurait pu plus insister sur les très dures conditions de travail qui sévissaient là.

Une partie documentaire, non illustrée, clôt l’ouvrage ; ceci permet d’en savoir plus autour de la vie de Coco Chanel durant les années qui suivent. Alors que cette dernière plonge profondément dans la Collaboration et entend profiter des lois antisémites pour faire prospérer ses affaires, l’auteure reste dubitative sur ses actions durant l’Occupation.  Ce titre convient très bien à des jeunes de dix à quatorze ans; évidemment spontanément il séduira plutôt les filles.

 

Accessible jeunesse Aucune illustration

Zaynab

Note globale :

Par - 623 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Du même auteur :
> Dans la catégorie Histoire des arts :