Ecrire un avis

L’Incendie de Limoges : 1864, le brasier des Arènes

L’Incendie de Limoges : 1864, le brasier des Arènes
Les Ardents 112 pages
1 critique de lecteur

Avis de Ernest : "Et pas seulement les châtaignes furent grillées"

Sous le Second Empire la fête nationale est le 15 août, jour de naissance de Napoléon Ier et l’hymne national est En partant pour la Syrie composé  pour la musique par Hortense de Beauharnais et pour les paroles par le comte d’empire Alexandre de Laborde.  Dans la nuit du 15 au 16 août 1864, alors qu’un feu d’artifices étaient tiré à cette occasion, un énorme incendie à Limoges détruisit une centaine de maisons du quartier alors populaire des Arènes.  

Un lumignon de chandelle jeté près d’une corbeille remplie de chapeaux de paille par la femme du Sieur Cance, marchand chapelier 7 rue des Arènes est à l’origine du feu. Le quartier est détruit et cinq ou six cents familles ont vu leur habitation en proie aux flammes. Un mouvement de solidarité à l’échelle nationale se met en place.

L’historien Romain Valadour revient sur cet événement et décrit la vie de ce quartier avant l’incendie, explique les raisons de l’ampleur du sinistre et les conséquences sur l’urbanisme de la préfecture de la Haute-Vienne. De nombreuses illustrations et des extraits de témoignages de l’époque portent majestueusement l’ouvrage.

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Ernest

Note globale :

Par - 230 avis déposés -

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Suggestions de lectures sur le même thème :
> Autres ouvrages dans la même catégorie :