Ecrire un avis

Mangez-le si vous voulez

Mangez-le si vous voulez
Delcourt168 pages
1 critique de lecteur

Avis de Xirong : "Sautez, dansez, tapez autant que vous voudrez"

Une fois de plus, Jean Teulé était parti d’un fait historique, rapporté là par l’universitaire Alain Corbin en 1995, pour bâtir un roman ; celui-ci est adapté en bande dessinée. Le choix du noir et blanc est pertinent pour cette noire histoire.

Un notable périgourdin Alain de Monéys arrive, à la mi-août 1870, sur les lieux de la foire de Hautefaye. On est juste un mois après la déclaration de guerre et les nouvelles concernant l’armée française ne sont pas bonnes pour qui s’y intéresse vraiment. Les villageois de cette commune n’ont guère conscience de la situation aux frontières mais par contre sont largement animés par une foi nationaliste.

Il fait particulièrement chaud ce jour-là, et les paysans ne boivent pas que de l’eau pour se rafraîchir. Le cousin d'Alain de Monéys est d’abord pris à parti pour avoir annoncé le désastre de Reischsoffen, mais il fuit les lieux. Comme il est d’opinion légitimiste, on le soupçonne de se réjouir de malheurs de l’Empereur. Alain de Monéys, arrivant sur ces entrefaites, va se retrouver accuser d’être un Prussien puisqu’il avance des propos qui sont mal interprétés.

La suite de l’histoire est à découvrir et relève de l’inimaginable… Le procès des bourreaux se déroule à la mi-décembre 1870, alors que la guerre court toujours.  

Pour tous publics Beaucoup d'illustrations

Xirong

Note globale :

Par - 506 avis déposés - lecteur régulier

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir notre sélection de livres sur La guerre de 1870 .

> Dans la catégorie Restauration et Second Empire (1814-1870) :