Ecrire un avis

Harriet Tubman

Harriet Tubman
Oskar 172 pages
1 critique de lecteur

Avis de Zaynab : "Une figure du combat contre l’esclavage aux USA"

L’ouvrage est sous-titré La femme qui libéra 300 esclaves. Chez le même éditeur, un autre auteur a proposé la biographie de cette même personne ;  toutefois Éric Simard proposait là un titre plutôt pour des enfants scolarisés en fin d’école primaire. Par contre le livre d’Anouk Bloch-Henry s’adresse à des collégiens.

L’action démarre en 1849, année où l’héroïne s'est évadée du Maryland, une colonie fondée par des Anglais catholique, mais  son nom renvoie à la reine Marie, fille du roi de France Henri IV et épouse de Charles Ier décapité le 30 janvier 1649. C’est  un des deux états les plus au nord à être esclavagiste sur le territoire des Etats-Unis d'Amérique. Elle a rejoint la Pennsylvanie voisine où l’esclavage n’existait plus depuis environ 1810 d’après une mention page 60 ; c’est en fait en 1780. D'autre part et en 1787 il n’y a plus d’esclaves au nord de l’Ohio. Toutefois le Maryland ne rejoint pas le camp sudiste dans les années 1860.

 La narratrice interne revient sur son enfance à Dorchester, on apprend que son père aurait été contremaître sur les chantiers maritimes de Baltimore.  Ses surnoms de "Moïse noire", "Grand-mère Moïse", ou encore "Moïse du peuple Noir" lui ont été gagnés par ses actions en vue de faire évader de nombreux esclaves d’un état esclavagiste. La page 102 nous offre ma reproduction d’une affiche de récompense pour la capture morte ou vive de cette dernière, en précisant qu’elle porte sur elle un pistolet ce qui est une invitation à lui tirer dessus avant de lui demander de mettre les mains en l’air. Elle agit avec la complicité et l’aide financière de quakers blancs (page 46). Une phrase d’explications dans le texte ou en note autour de ce que sont les quakers n’auraient pas été un luxe.  

Active de diverses manières lors de la Guerre de Sécession, elle meurt en 1913, cependant le récit se clôt en avril 1865 avec l’assassinat de Lincoln. Depuis 1990, la mémoire d’Harriet Tubman est honorée chaque 10 mars, jour de sa mort.

Accessible jeunesse Peu d'illustrations

Zaynab

Note globale :

Par - 522 avis déposés - lectrice régulière

Connectez-vous pour laisser un commentaire
Vous aussi, participez en commentant vos lectures historiques facilement et gratuitement !

Livres liés

> Voir aussi notre sélection de livres d'Histoire jeunesse

> Dans la catégorie Restauration et Second Empire (1814-1870) :